Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Les écoles au Libéria rouvrent après le retour de Guinée de plus d’un million d’élèves

2015-02-13

DAKAR, Sénégal, le 13 février 2015 – Tandis que les enfants au Libéria se préparent à recommencer l’école, lundi le 16 février prochain, l’UNICEF et ses partenaires s’emploient à mettre en place des mesures de sécurité afin de minimiser les risques de transmission de l’Ebola. Les écoles ont été fermées pendant sept mois en raison de ce virus.

Les mesures de sécurité ont été couronnées de succès en Guinée, où plus de 1,3 million d’enfants ont recommencé l’école depuis le mois de janvier. Dans le cadre de ces mesures, les enfants devaient faire prendre leur température en arrivant à l’école et devaient laver leurs mains avant de pénétrer dans la classe.

« Nous ne nous attendons pas à ce que toutes les écoles rouvrent immédiatement. De façon générale, cela peut prendre jusqu’à un mois avant que la majorité des élèves reviennent en classe. Pendant cette période, les autorités en matière d’éducation travailleront pour s’assurer que les conditions sont aussi sécuritaires que possible », a déclaré Manuel Fontaine, le directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale.

Après avoir testé les mesures le mois dernier en Guinée, l’UNICEF a travaillé en étroite collaboration avec le gouvernement du Libéria et les communautés locales, afin de développer des protocoles de sécurité. Le personnel enseignant a été formé pour implanter et contrôler les mesures de sécurité. Des pains de savon et d’autres produits d’hygiène ont été distribués et des campagnes de mobilisation massive portant sur la prévention de l’Ebola ont été menées à l’échelle nationale.

En Guinée, où presque toutes les 12 000 écoles du pays sont maintenant ouvertes, le taux de présence à l’école est à 85 pour cent de celui estimé avant la flambée d’Ebola, selon des données recueillies par le ministère de l’Éducation et l’UNICEF.

« Le Libéria a tiré des leçons importantes de ce qu’a expérimenté avec succès la Guinée. La Sierra Leone bâtira elle aussi sur l’expérience du Libéria. Alors que de plus en plus d’écoles rouvrent, nous continuerons d’améliorer les mesures mises en place, afin de garder les enfants en sécurité », a affirmé monsieur Fontaine.

En raison de la flambée d’Ebola, les écoles des trois pays les plus touchés n’ont pas été rouvertes après la fin des vacances de juillet et d’août, ce qui a privé cinq millions d’enfants de recevoir une éducation, et ce, pendant des mois. La Guinée a rouvert ses écoles le 19 janvier dernier et la Sierra Leone se prépare à faire la même chose à la fin du mois de mars.

-30-

Note aux rédacteurs et rédactrices en chef

 

Comment l’UNICEF et ses partenaires apportent une aide :

Libéria

  • En distribuant de façon continue plus de 7 000 trousses de produits d’hygiène à plus de 4 000 écoles.
  • En offrant une formation continue à 15 000 membres du personnel enseignant et à la direction d’écoles pour contrôler les protocoles de sécurité.
  • En formant près de 6 000 enseignants et enseignantes dans le cadre de campagnes de porte à porte qui transmettaient des messages de prévention de l’Ebola, de septembre à décembre 2014.

Guinée

  • En distribuant plus de 47 500 trousses de produits d’hygiène qui contenaient des seaux et des savons, et dont 2,8 millions d’enfants ont bénéficié.
  • Les partenaires ont procuré 20 500 thermomètres infrarouges.
  • En formant plus de 80 500 enseignants et enseignantes pour contrôler les protocoles de sécurité; la formation de 19 pour cent d’entre eux a été menée grâce aux fonds de l’UNICEF.
  • En offrant une formation continue à plus de 300 personnes qui à leur tour formeront 30 000 enseignants et enseignantes du niveau primaire en matière de soutien psychosocial.

Sierra Leone

  • En distribuant plus de 16 200 trousses de produits d’hygiène à des écoles.
  • En offrant une formation continue à 7 000 enseignants et enseignantes relativement aux protocoles et au soutien psychosocial, à la prévention de l’Ebola et à la mobilisation sociale.
  • En offrant une formation continue à 36 000 enseignants et enseignantes sur l’implantation des protocoles pour gérer des écoles sécuritaires.

À PROPOS DE L’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit. 

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca