Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Les enfants frappés de plein fouet par le conflit syrien, affirme l’UNICEF

2012-08-13

Montréal, le 3 août 2012 – Alors que de nombreuses régions de la Syrie sombrent dans la violence, l’UNICEF s’inquiète de voir que les enfants continuent d’être les principales personnes qui subissent les conséquences entraînées par cette tragédie.

L’UNICEF collabore avec ses partenaires afin de fournir une aide d’urgence à des centaines de milliers d’enfants et de familles, qui souffrent en raison de ce conflit, et qui ont fui leur foyer pour échapper aux combats. Les familles qui ont trouvé refuge dans les écoles, les mosquées et d’autres bâtiments publics à Damas, et plus loin encore, reçoivent des trousses de produits d’hygiène, des matelas et des couvertures, ainsi que de la nourriture et des fournitures pour leurs enfants. En dépit de la détérioration des conditions de sécurité et du fait qu’ils disposent d’un accès limité à certaines zones, l’UNICEF et ses partenaires ont été en mesure de multiplier ces activités et d’autres semblables au cours du mois de juillet, venant ainsi en aide à environ 94 000 personnes, dont une très large majorité d’enfants et d’adolescents (approximativement 90 pour cent).

Pour le directeur général de l’UNICEF Anthony Lake, la priorité absolue consiste à protéger les enfants et leur famille.

« Alors que les yeux de la communauté internationale sont tournés vers l’escalade de la violence en Syrie, nous ne pouvons ignorer que les enfants, qui n’ont rien à voir dans cette tragédie, doivent subir de terribles conséquences, a affirmé monsieur Lake. Beaucoup d’enfants meurent ou perdent leur maison, leurs parents ou leur école. L’UNICEF appuie toutes les personnes de conscience et demande à toutes les parties de n’épargner aucun effort pour protéger les innocents. »

La situation s’est tellement dégradée que de plus en plus de civils fuient la Syrie pour se réfugier dans les pays voisins. À ce jour, on a enregistré plus de 130 000 personnes réfugiées syriennes (environ la moitié d’entre elles sont des enfants, des adolescentes et des adolescents) en Jordanie, au Liban, en Turquie et en Iraq. L’UNICEF se joint à d’autres organismes humanitaires pour leur fournir toute une gamme de services essentiels, dont un approvisionnement en eau potable, des systèmes d’assainissement, une éducation et un soutien psychosocial.
 

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie de plus d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche pour aider les enfants et leur famille, et faisons l’impossible pour permettre aux enfants de survivre : nous leur procurons des soins de santé et des vaccins, de l’eau potable, une sécurité alimentaire et nutritionnelle, une éducation, des secours d’urgence, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant qu’agence des Nations Unies, nous sommes actifs dans plus de 190 pays, ce qui est plus que toute autre organisation. Notre détermination et notre portée sont sans égales, car nous venons en aide à chaque enfant, où qu’il soit!

Partagez ces messages sur votre page Facebook et votre compte Twitter.

 

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca