Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Les jeunes s’engagent et appellent à l’action pour lutter contre les changements climatiques.

2009-12-03

COPENHAGEN, le 4 décembre 2009 – Venus de toutes les régions du monde, 164 jeunes âgés de 14 à 17 ans ont déposé aujourd'hui à Copenhague une déclaration dans laquelle ils s’engagent à effectuer des changements personnels dans leur propre vie et demandent que l'ensemble des gouvernements prenne des mesures pour protéger notre planète contre les graves répercussions engendrées par les changements climatiques.

« La lutte contre les changements climatiques repose sur nous tous. Nous sommes prêts à agir et nous vous invitons à vous joindre à nous. Les changements climatiques comportent des répercussions désastreuses sur nos vies, notre famille et notre avenir, énonce le document. Nous devons agir immédiatement et nous sommes prêts à remplir nos engagements. Nous sommes disposés à donner tout ce que nous avons, tant qu'il est possible de sauver la planète. »

« Nous attendons de vous le même courage », conclut la déclaration.

Au cours de la cérémonie de clôture qui se déroulait aujourd’hui à l’hôtel de ville, les jeunes ont remis leur déclaration à la présidente de la 15e Conférence des Parties, madame Connie Hedegaard, qui doit maintenant la présenter aux chefs d’État du monde à la 15e Conférence des Parties. Madame Hedegaard réaffirme son soutien au communiqué des enfants : le temps des discussions est terminé.

« C'est tellement bien que des enfants du monde entier nous disent, à nous les femmes et hommes politiques, qu’il est temps d'agir », a déclaré madame Hedegaard devant les 164 jeunes représentants et représentantes.

Elle a ajouté : « Vous devez faire savoir aux politiciens et aux politiciennes que, dans deux semaines, ils ne pourront pas quitter Copenhague les mains vides, parce que vous, les citoyens et citoyennes de la nouvelle génération, nous demandez d'agir maintenant. »

La déclaration recommande que les pays industrialisés augmentent les dépenses consacrées à l'adaptation; que les villes soient bien conçues et durables; que l'on mette en place des normes de sécurité, des règlementations et des protocoles pour les situations d'urgence en vue d'une préparation aux catastrophes provoquées par les changements climatiques; qu'on conserve mieux l'eau; que l'on informe les populations sur la montée du niveau de la mer, sur les inondations ainsi que sur les programmes liés à la biodiversité.

Les jeunes ont également émis des recommandations pour réduire les émissions des gaz à effet de serre, notamment : se tourner vers de nouvelles technologies éconergétiques; investir dans des infrastructures de transport durable; établir un système d’échange de droits d’émission de carbone; définir de nouvelles classifications pour les pays – 1) pays industrialisés, 2) pays en développement très pollueurs et 3) pays en développement peu pollueurs; mettre sur pied des programmes nationaux de recyclage; et rendre l’éducation relative aux changements climatiques obligatoire dans les écoles.

La déclaration a été finalisée au terme du Forum des jeunes sur le climat, d’une durée d’une semaine, constitué de consultations entre les délégations de jeunes, d'études et d’une formation axées sur les activités locales que les jeunes pourront employer dans leur ville d'origine.

Organisé par la ville de Copenhague et le Comité national de l’UNICEF au Danemark, le Forum s’est déroulé à l’hôtel de ville de Copenhague.

La cérémonie de clôture a été suivie par une prestation du groupe danois Alien Beat Club, jouant l'hymne officiel du Forum des jeunes C'est mon monde en compagnie des jeunes. La chanson a été spécialement écrite pour le Forum par le célèbre compositeur danois Remee.

Plus tard dans la soirée, les jeunes délégués et déléguées ont été officiellement nommés ambassadeurs et ambassadrices pour le climat, officialisant leur engagement d’un an conclu dans leur déclaration, notamment d’effectuer des changements personnels dans leur propre vie dans « l’intérêt commun », de s’informer et d’informer leur communauté sur les moyens d’atténuer les effets des changements climatiques, et de s’engager, avec toutes les générations et les gouvernements, à lutter contre les changements climatiques.

Pour mieux concrétiser leurs promesses, les jeunes ont constitué un réseau social afin de pouvoir partager leurs expériences et leurs difficultés tandis qu’ils mettront en pratique ce qu'ils ont appris à Copenhague. La déclaration complète ainsi que les rapports exhaustifs établis par des jeunes journalistes au cours des sept derniers jours peuvent être consultés sur le site uniteforclimate.org.

La cérémonie de clôture s’est terminée par une conférence de presse avec cinq jeunes porte-parole : Ulla Klint Heede, 17 ans, Danemark; Mohamed Axam Maumoon, 15 ans, Maldives; Bipra Biswambhara, 16 ans, Inde; Travis Bruce Mills, 15 ans, Nouvelle-Zélande; Cressida Mawdesley-Thomas, 15 ans, Royaume-Uni.

Huit jeunes représentants et représentantes resteront à Copenhague pour participer à la 15e Conférence des Parties et faire entendre la voix des enfants aux chefs d’État du monde. Il s’agit de : Toriqul Islam Momen, 15 ans, Bangladesh; Darwin David Temo Pena,17 ans, Bolivie; Marie Moise Louissaint, 16 ans, Haïti; Lourine Millicent Oyodah, 15 ans, Kenya; Mohamed Axam Maumoon, 15 ans, Maldives; Khadidiatou Diop, 17 ans, Sénégal; Bridgette Cindy Makhubedi, 16 ans, Afrique du Sud; et Kondwani Joe Banda, 17 ans, Zambie.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca