Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Les Philippines, un an après le passage du super typhon Haiyan

2014-11-07

Un an après le passage du typhon Haiyan, les communautés touchées par la catastrophe se concentrent sur le rétablissement à long terme, la réduction des risques et le renforcement de la résilience

TORONTO, le 8 novembre 2014 – Un an après le passage du typhon Haiyan, le pire de l’histoire, sur le centre des Philippines, l’UNICEF déclare que les communautés touchées par la catastrophe montrent des signes réels de rétablissement et de croissance à long terme, grâce aux efforts locaux, nationaux et internationaux.

« Il y a un an, nous étions toutes et tous à l’écoute et avons vu les images de la crue des eaux, des maisons dévastées par les vents violents et des immeubles entiers qui se faisaient emporter. Nous ne pouvons qu’imaginer à quel point cela a dû être terrifiant pour les enfants. Toutefois, en quelques heures, les Canadiennes, les Canadiens, le gouvernement du Canada et la communauté internationale ont réagi, sauvant ainsi la vie d’innombrables personnes grâce à des dons qui nous ont permis de venir en aide aux enfants et aux familles, et de leur procurer des fournitures et des services d’urgence.

Lorsque j’étais aux Philippines après le passage de la tempête, j’ai été impressionné par la rapidité et par la coordination des opérations d’intervention. Au milieu de la destruction absolue, soit des tas de gravats, des troncs d’arbres, des plaques de tôle ondulée, des jouets cassés et des maisons démolies, des familles rebâtissaient leur vie, des écoles étaient ouvertes, et des enfants retrouvaient leurs proches.

L’une des choses que nous ne pensons pas à faire après une crise d’une telle ampleur est de reconnaître ce qui n’a pas eu lieu. Après la plupart des catastrophes naturelles, une crise secondaire survient dans les jours qui suivent : des maladies d’origine hydrique et d’importantes épidémies commencent à causer des décès. Malgré les déplacements massifs de populations, la destruction généralisée des maisons et des services d’eau et d’assainissement, l’intervention rapide sur le terrain pour le rétablissement des systèmes de santé et d’assainissement ont empêché les pires maladies de voler des vies », a déclaré monsieur David Morley, le président et chef de la direction d’UNICEF Canada.

Des interventions d’urgence jusqu’à l’aide au développement

Au mois de juillet, les agences d’aide humanitaire, y compris l’UNICEF, guidées par le gouvernement des Philippines, sont passées de la distribution de fournitures d’urgence à la construction de systèmes durables qui favorisent le bien-être des enfants et qui réduisent le risque qu’une telle souffrance se reproduise si une autre catastrophe devait se produire. Les efforts de rétablissement à long terme sont désormais intégrés à l’aide globale au développement et axés sur le renforcement de la résilience dans les communautés et les services locaux.

« Nous devons maintenir les progrès réalisés pour les enfants pendant la dernière année et rendre les communautés résilientes à de futures catastrophes. La région est sujette aux catastrophes naturelles. Nous devons poursuivre nos efforts au-delà du jalon d’un an pour qu’aucune autre catastrophe naturelle ne puisse causer un tel degré de dommages et de dévastation », explique Lotta Sylwander, la représentante de l’UNICEF aux Philippines.

Le super typhon Haiyan a détruit la vie et les moyens de subsistance de quelque quatorze millions de personnes, parmi lesquelles six millions sont des enfants. Près de quatre millions de personnes ont été déplacées, y compris 1,7 million d’enfants.

Faits saillants de l’aide humanitaire apportée par l’UNICEF et ses partenaires lors de la dernière année :

Eau, assainissement et hygiène (WASH)

L’UNICEF a procuré à 1,3 million de personnes un accès sans danger à de l’eau potable, de même que des trousses de purification de l’eau, des produits de purification de l’eau, des réservoirs souples et des contenants compressibles pour l’eau. L’UNICEF a aussi permis à 310 017 personnes d’avoir accès à des systèmes d’assainissement durables. L’UNICEF et ses partenaires ont de plus distribué des articles et des produits d’hygiène à plus de 504 209 élèves. En plus de ce travail, l’UNICEF a aidé des communautés à modifier leurs pratiques en matière d’assainissement et de gestion des déchets : 56 villages (barangays) sont maintenant certifiés « zéro défécation à l’air libre ». L’approche de l’UNICEF comprenait la participation des communautés à la construction de toilettes et à leur entretien, de même qu’un encadrement pour s’assurer que les latrines familiales sont correctement utilisées.

Éducation

Depuis le passage d’Haiyan, plus de 624 000 enfants d’âge préscolaire et scolaire ont reçu du matériel d’apprentissage et des fournitures scolaires. Plus de 213 000 enfants ont accès à l’éducation dans les 2 132 espaces d’apprentissage temporaires soutenus par l’UNICEF. Plus de 1 700 bâtiments scolaires de fortune, classes et centres de la petite enfance ont été réparés ou construits. Près de 3 500 enseignantes et enseignants ont été formés pour enseigner lors de situations d’urgence et relativement à la réduction des risques engendrés par les catastrophes.

Santé

Plus de 1,3 million d’enfants ont été vaccinés contre la rougeole, et plus de 15 000 enfants âgés de moins d’un an ont été entièrement vaccinés dans le cadre du programme normal de vaccination. L’aide de l’UNICEF comprenait également des approches résilientes aux catastrophes, et visait en particulier la restauration des chaînes du froid pour les vaccins dans 150 établissements de santé touchés, en leur procurant du matériel résistant pour la chaîne du froid (chambres froides, réfrigérateurs, génératrices, glacières, glacières porte-vaccins et thermomètres pour réfrigérateurs). L’organisme prévoit venir en aide à 250 autres établissements. Ce travail, effectué en collaboration avec le ministère de la Santé, est essentiel à la distribution et à l’utilisation efficaces des vaccins.

Aide financière inconditionnelle

Dix mille familles ont reçu une série de six transferts en espèces de 100 dollars US par mois. Au Samar oriental, 5 801 familles supplémentaires ont reçu le tiers de leurs six transferts en espèces. En règle générale, plus de 50 pour cent de la subvention est consacrée à la nourriture, ce qui contribue à assurer l’alimentation des enfants. Les autres dépenses majeures comprenaient l’éducation, les soins de santé et un abri. Ces programmes sont menés en étroite collaboration avec le ministère du Bien-être social et du Développement.

Protection de l’enfant

L’UNICEF a permis à 40 060 enfants d’avoir accès à une aide psychosociale dans 153 espaces adaptés aux enfants. De plus, 8 779 intervenantes et intervenants ont également eu accès à des activités d’aide psychosociale. L’UNICEF travaille en collaboration avec le gouvernement, les communautés et ses partenaires, afin de renforcer les systèmes de protection de l’enfant, pour repérer les enfants non accompagnés et séparés de leur famille, et venir en aide aux enfants vulnérables. L’UNICEF et ses partenaires se sont engagés à remplacer 80 000 actes de naissance au moyen de services mobiles.

Alimentation

L’UNICEF et ses partenaires ont conseillé plus de 68 800 responsables d’enfants âgés de 0 à 23 mois en milieu familial sur l’alimentation appropriée pour les bébés et les jeunes enfants. Au total, 4 300 prestataires de services de santé et d’alimentation ont été formés à l’alimentation lors de situations d’urgence. De plus, 517 000 enfants âgés de 6 à 59 mois ont passé un test de dépistage de la malnutrition, et 1 372 enfants gravement dénutris ont été admis à des soins thérapeutiques; 446 d’entre eux ont reçu leur congé. Plus de 20 000 femmes enceintes ont reçu une supplémentation complète de fer et d’acide folique.

- 30 -

Vous pouvez obtenir des photos et des vidéos au :

Téléchargez des photos à haute résolution, des légendes et un témoignage à partir de l’exposition de photos Through the eyes of children: Stories of Hope and Resilience in Tacloban :

https://www.dropbox.com/s/5ruhjgtm5udxkew/UNICEFEyeSeeChildrensPhotoWorkshop.zip

Un lien vers une vidéo à haute résolution est disponible au :

weshare.unicef.org/MediaResources (lien direct vers les ressources à l’intention des médias concernant le typhon Haiyan, un an plus tard : http://weshare.unicef.org/C.aspx?VP3=SearchResult&ALID=2AM4080OX3C9&PBC=:2AM4080OX3C9)

Visionnez en avant-première de nouvelles vidéos au moyen des liens protégés YouTube (en anglais) :

Haiyan, un an plus tard : https://www.youtube.com/watch?v=bB6ilLlgIxc

Programme WASH dans les écoles : https://www.youtube.com/watch?v=bDPxEwNap80

Profil d’une survivante : l’enseignante Chyrine https://www.youtube.com/watch?v=81SQ97-qqAk
Profil d’une survivante : Gale https://www.youtube.com/watch?v=9eiQvCyU8sk
Profil d’un survivant : Gerald https://www.youtube.com/watch?v=TkaFS7-Jp3o

Profil d’un survivant : Michael https://www.youtube.com/watch?v=c5SNPnwKhJA

Profil d’une survivante : Rhonalyn https://www.youtube.com/watch?v=NBpl1Ae3Zs4

Profil d’une survivante : Richelle https://www.youtube.com/watch?v=jkIcxjOurZA

Veuillez consulter le site Web, de même que les comptes Facebook et Twitter d’UNICEF Philippines.

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit. Pour en savoir plus à propos de l’UNICEF, veuillez visiter le www.unicef.ca.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca