Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L'UNICEF distribue des jeux et des jouets à Jacmel en Haïti

2010-05-10

 

UNICEF Image
© UNICEF video
Des enfants à Jacmel, au sud d’Haïti, jouent avec les jouets et les jeux fournis par l'UNICEF à un jardin d’enfants dirigé par la communauté religieuse Lauritas. Les bâtiments scolaires ont été endommagés par le séisme de janvier.

Par Thomas Nybo

 

Quand le tremblement de terre a secoué les montagnes à l'extérieur de Jacmel, le 12 janvier, des écoles rurales dans toute la région ont été détruites ou endommagées. Les cours ont non seulement été annulés à court terme, mais bien au-delà, les parents avaient peur de retourner leurs enfants dans des salles de classe endommagées dont ils craignaient l'effondrement.

Un jardin d’enfants dirigé par des religieuses de la congrégation religieuse Lauritas fait partie des structures fragilisées. L'école accueille environ 250 jeunes enfants qui se sont soudainement retrouvés sans salle de classe ou espaces de jeux couverts et adéquats.

En réponse à cette situation, l'UNICEF a fourni à l'école trois grandes tentes, ainsi que 20 trousses de développement du jeune enfant.

Des fournitures pour les enfants de moins de 6 ans

Le jour où la livraison était prévue, un grand camion chargé des fournitures se frayait un passage entre les collines sur une longue route cahoteuse en terre battue; au même moment, des bénévoles retiraient des débris sur le sol et préparaient l’emplacement pour accueillir les tentes. Le jour suivant, plus de 200 enfants se sont rendus à l'école et attendaient patiemment que l'on déballe les trousses de développement du jeune enfant.

L'UNICEF a mis en circulation les trousses de développement du jeune enfant pour la première fois dans le monde entier l'été dernier afin de répondre aux besoins des enfants de moins de six ans, dans les situations d'urgence ou à la suite de catastrophes naturelles et de conflits armés. Chaque trousse contient 37 articles conçus pour promouvoir l'interaction sociale des enfants entre eux, mais aussi avec les personnes qui prennent soin d’eux.

Les trousses comprennent des marionnettes, des casse-têtes, des jeux de mémoire et des crayons de couleur. L'UNICEF a distribué plus de 1 000 trousses en Haïti, et d'autres sont en cours d'acheminement.

 

Un long voyage à l'école

« Il est étonnant de constater que tous les matins, les enfants marchent huit kilomètres », explique le spécialiste des urgences de l'UNICEF, monsieur Arnaud Conchon. « Ils se lèvent à quatre heures pour venir ici et retournent l'après-midi en compagnie de leurs parents. Ils ont donc vraiment très envie de jouer et d'apprendre en participant à ces activités interactives. »

Madame Stéphanie Saint-Fleur, mère d’un enfant fréquentant le jardin d’enfants dirigé par la congrégation Lauritas, s'est enfuie de la maison avec ses cinq enfants, juste avant son effondrement produit par le séisme.

Le jour où les trousses de développement du jeune enfant sont arrivées, madame Stéphanie Saint-Fleur a marché une heure avec ses enfants pour venir jusqu'ici. Elle a dû porter sa plus jeune fille, dont les jambes sont paralysées, mais qui n'avait pas de difficulté à remuer la partie supérieure de son corps lors de la distribution des jouets dans la tente.

Les tentes représentent un refuge

 

UNICEF Image
© UNICEF video
Le personnel et les élèves d'une école de Jacmel, en Haïti, où l'UNICEF a livré trois grandes tentes et 20 trousses de développement du jeune enfant, pour que les enfants puissent reprendre leur scolarité après le séisme.

« Nous sommes si heureux de recevoir ces jouets et ces fournitures, explique madame Saint-Fleur. Sous les tentes, nous nous sentons en sécurité parce que nous avons peur de retourner dans nos maisons endommagées. De même, nous ne voulons que nos enfants retournent dans des classes endommagées. Les tentes représentent donc un refuge. »

Elle a expliqué à un visiteur que sa famille dormait dehors la nuit, sans toit au dessus de la tête. Elle a beaucoup de questions sans réponse à propos de l'avenir de sa famille, et le plus important, elle se demande comment ils reconstruiront leur maison. Cependant, pendant quelques heures, au moins, elle a été heureuse de constater que ses enfants allaient vivre beaucoup d’autres journées comme celle-ci.

« C'est très réconfortant pour une mère de voir sa fille s'amuser », ajoute madame Saint-Fleur.

Un modèle pour les zones rurales

L'UNICEF encourage les communautés comme celle-ci près de Jacmel à concevoir leur propre matériel pour le développement du jeune enfant. En plus des tentes et des trousses fournies par l'UNICEF, cette approche durable stimule les enfants, leur donne accès aux jeux et à un apprentissage précoce, sans pour autant rendre la communauté dépendante de l'aide extérieure. «

Nous mettons en place un modèle, explique monsieur Arnaud Conchon. Ici, je peux observer l'enthousiasme de la communauté et nous espérons vraiment pouvoir établir un bon modèle pour le reproduire et l’implanter à plus grande échelle ailleurs, en particulier dans les zones rurales qui sont quelque peu oubliées. »

Tout autour de lui, le silence des salles de classe vides est rompu par le rire des enfants.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca