Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

L'UNICEF et ses partenaires s'associent pour faire de la Coupe du monde, une victoire

2010-06-14

PRETORIA/NEW YORK/GENÈVE, le 11 juin 2010 – L'UNICEF a salué aujourd'hui le coup d'envoi de la Coupe du monde de la FIFA 2010. Un ensemble de partenariats et de programmes entourant le championnat mondial de football donnera à des enfants la possibilité d'apprendre à connaître leur monde et mettra en valeur le pouvoir du sport dans la promotion des droits de l'enfant.

« L'UNICEF est très heureux de pouvoir donner à davantage d'enfants l’occasion de vivre en toute sécurité l’enthousiasme qui accompagne la Coupe du monde, qu'ils soient au stade ou qu’ils suivent les matchs dans leur village », a affirmé à New York monsieur Anthony Lake, le directeur général de l'UNICEF.

L'UNICEF, la fondation Children's Radio et divers partenaires locaux mènent un programme appelé La Coupe du monde dans mon village dans deux pays de l’Afrique. Il donnera à des jeunes la possibilité de regarder les matchs de la Coupe du monde sur des écrans montés en plein air, qui autrement n’auraient pas eu l’occasion de les voir. Ces écrans ont été installés dans le district de Rubavu, au Rwanda, dans la ville de Mongu et dans le camp de réfugiés du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHRC) à Mayukwayukwa en Zambie; il s'agit d'endroits où il n'y a pas d'électricité ou d'accès aux diffusions. En plus des matchs de football, les écrans présenteront des renseignements importants concernant les droits et la santé de l’enfant.

Dans le pays hôte, un partenariat spécial entre l'UNICEF et le gouvernement sud-africain se consacrera aux problèmes qui pourraient se présenter en raison de l'afflux massif de personnes. Dans un pays où 12 millions d'enfants vivent dans la pauvreté, une attention particulière est apportée aux mineures et mineurs non accompagnés, certains pouvant être portés à se rendre dans les villes où se déroulent les matchs en quête d'un emploi et d'aventure.

En raison des centaines de millions de personnes qui suivent la compétition et les cérémonies, la Coupe du monde constitue une occasion propice à la diffusion de renseignements capitaux sur les droits de l’enfant et les droits de l’homme.

Une vaste campagne de communication intitulée Carton Rouge a été lancée afin de lancer le message que les mauvais traitements infligés aux enfants et l’exploitation dont ils sont victimes ne peuvent être tolérés. Les enfants, les parents et les touristes sont visés par cette campagne, qui utilise les moyens de diffusion numérique, électronique et imprimé pour sensibiliser aux mauvais traitements que subissent les enfants, au tourisme sexuel impliquant des personnes mineures ainsi qu’à l’exploitation et à la traite d’enfants.

Fair Trade in South Africa (FTTSA), un organisme qui collabore avec l'Organisation internationale du travail (OIT) et qui compte aujourd'hui 30 entreprises de l’industrie du tourisme ayant souscrit au Code de conduite international contre l'exploitation sexuelle des enfants à des fins commerciales représente l’un des principaux partenaires de l’UNICEF pour la diffusion de ces renseignements, particulièrement auprès des personnes de l’étranger en visite. Ces partenaires, notamment des hôtels, des entreprises de location de voitures et des agences de voyage, diffuseront aussi de l’information relative aux droits de l’enfant et à la sécurité au sein de leurs réseaux. La campagne Carton Rouge devrait joindre des millions de personnes en Afrique du Sud et dans les pays voisins.

L’UNICEF a permis de sensibiliser davantage le public et de veiller à ce que les mineures et mineurs non accompagnés et d’autres enfants vulnérables bénéficient de services de protection. De plus, l’organisme a également coopéré étroitement avec le ministère sud-africain du Développement social et Child Welfare South Africa ainsi qu'avec d'autres partenaires de la société civile afin de mettre en place des systèmes d'orientation et former des travailleuses et travailleurs sociaux.

Des espaces amis des enfants, appuyés par l'UNICEF et ses partenaires, seront accessibles à l’emplacement des plus importantes fêtes des partisans et partisanes (Fan fests) de la FIFA à Soweto, Sandton, Nelspruit et Port Elizabeth. Les emplacements devraient accueillir de 15 000 à 45 000 partisans et partisanes ainsi que des travailleuses et travailleurs sociaux, des enseignants et enseignantes pour les enfants et les jeunes ainsi que des bénévoles spécialement formés et chargés de repérer les enfants qui ont un urgent besoin de protection et de soins d’urgence. Des écrans de télévision diffuseront les matchs dans ces espaces et des activités adaptées à l'âge des enfants seront offertes. L'UNICEF, Child Welfare South Africa et divers partenaires offriront aux parents et aux enfants la possibilité de porter volontairement des bracelets d’identification numérotés afin de faciliter la réunion des familles sans problème dans le cas d’une séparation des parents et des enfants.  

En raison de la prévalence élevée du VIH en Afrique du Sud, l'UNICEF a participé à des efforts de prévention en appuyant la campagne Frères pour la vie afin d’informer les jeunes et leur famille respective des risques liés au VIH. Cette campagne fait appel à la notoriété de quelques-uns des meilleurs joueurs de football du monde, dont Lionel Messi, Ryan Giggs, Thierry Henry et Patrice Evra. Des panneaux d'affichage de la campagne dans tout le pays invitent la population à subir des tests de dépistage du VIH, à limiter la consommation d'alcool et à avoir des rapports sexuels sans risque et incitent la population masculine à adopter un comportement respectueux.

« La Coupe du monde nous donne l’occasion d’attirer l'attention du public sur les risques particuliers que courent les enfants dans des pays comme l'Afrique du Sud et sur les mesures particulières que nous pouvons prendre pour les protéger, a précisé monsieur Anthony Lake. Nous pouvons bénéficier de la popularité du sport pour promouvoir le bien-être et les droits de l’enfant dans le monde. »

À propos de l'UNICEF
L'UNICEF est à pied d’œuvre dans plus de 150 pays et territoires du monde entier pour aider les enfants à survivre et à s'épanouir, de leur plus jeune âge jusqu'à la fin de l'adolescence. Premier fournisseur mondial de vaccins aux pays en développement, l'UNICEF soutient des programmes de santé et de nutrition pour les enfants, assure la promotion d'une éducation de base de qualité, et protège les enfants contre la violence, l'exploitation et le sida. L’UNICEF est entièrement tributaire des contributions volontaires de particuliers, d'entreprises, de fondations, d’écoles, d’associations et de gouvernements. Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter le site www.unicef.ca.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca