Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Selon l’UNICEF, bien que 1,1 million d’infections au VIH ont été évitées chez les enfants depuis 2005, les enfants les plus vulnérables ont besoin d’un meilleur accès aux traitements

2014-11-28

TORONTO, le 28 novembre 2014 – On estime à environ 1,1 million le nombre d’infections au VIH ayant été évitées chez les enfants âgés de moins de 15 ans entre 2005 et 2013. Le nombre de nouveaux cas a en effet chuté de plus de 50 pour cent pendant cette période, d’après des données publiées par l’UNICEF aujourd’hui à l’approche de la Journée mondiale de lutte contre le sida.

Ces progrès extraordinaires sont le résultat de l’amélioration de l’accès aux services de prévention de la transmission de la mère à l’enfant (PTME) pour des millions de femmes enceintes vivant avec le VIH. Ces services comprennent notamment des traitements à vie contre le VIH qui réduisent nettement le risque de transmission du virus aux bébés, en plus de garder les mères en vie et en bonne santé.

Les disparités dans l’accès au traitement freinent les progrès. Parmi les personnes qui vivent avec le VIH, et qui se trouvent dans un pays à faible ou à moyen revenu, les adultes ont beaucoup plus de chances que les enfants de recevoir un traitement antirétroviral. En 2013, 37 pour cent des adultes âgés de 15 ans et plus ont reçu un traitement, contre seulement 23 pour cent chez les enfants (âgés de 0 à 14 ans).

« Nous pouvons atteindre notre but visant à faire voir le jour à une génération sans sida, mais nous n’y arriverons uniquement que si nous pouvons venir en aide aux enfants et aux familles les plus vulnérables. Moins d’un enfant sur quatre qui vit avec le VIH et qui se trouve dans un pays à faible ou à moyen revenu reçoit un traitement. Il reste encore beaucoup de travail à faire pour venir en aide aux plus vulnérables », a déclaré David Morley, le président et chef de la direction d’UNICEF Canada.

« En contribuant au Fonds mondial, le Canada investit de façon continue pour prévenir et traiter le VIH et le sida. L’engagement actuel de notre gouvernement d’un montant de 650 millions de dollars, de 2014 à 2016, est un grand pas dans la bonne direction pour sauver la vie d’enfants et de familles. Les services relatifs au VIH et au sida doivent être intégrés aux services pour la santé maternelle, infantile et néonatale. Cela augmenterait l’efficacité des investissements, ainsi que le nombre de vies sauvées », a affirmé monsieur Morley.

Les huit pays d’Afrique affichant les plus grandes diminutions
Les baisses les plus nettes ont eu lieu entre 2009 et 2013 dans huit pays africains : le Malawi (67 %), l’Éthiopie (57 %), le Zimbabwe (57 %), le Botswana (57 %), la Namibie (57 %), le Mozambique (57 %), l’Afrique du Sud (52 %) et le Ghana (50 %).

Adolescents et adolescentes : la seule tranche d’âge n’affichant pas une diminution des décès liés au VIH Les tendances des décès liés au sida chez les adolescents et adolescentes soulèvent également de vives inquiétudes. Tandis que tous les autres groupes d’âge ont connu une baisse de près de 40 pour cent des décès liés au sida entre 2005 et 2013, les adolescents est adolescentes (âgés de 10 à 19 ans) constituent le seul groupe d’âge qui n’affiche pas de baisse des décès liés au VIH et au sida.

Le document de l’UNICEF, intitulé Statistical Update on Children, Adolescents and AIDS (en anglais seulement - Mise à jour statistique concernant les enfants, les adolescents et le SIDA), présente l’analyse la plus récente des données mondiales sur les enfants et les adolescents et adolescentes de la naissance jusqu’à l’âge de 19 ans.

Pour télécharger la mise à jour des données, les tableurs Excel, les tableaux et les graphiques, veuillez consulter : www.childrenandaids.org.

-30-

À PROPOS DE L’UNICEF
L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca