Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Selon l’UNICEF, une génération entière d’enfants syriens est en danger, alors que le conflit entame sa troisième année

2013-03-12

La vie de plus de deux millions d’enfants dans la région est bouleversée

AMMAN/MONTRÉAL/NEW YORK, le 12 mars 2013 – La violence continue, les déplacements massifs de population ainsi que les dommages que le conflit syrien a causés aux infrastructures et aux services essentiels font qu’une génération entière d’enfants risque d’être marquée à vie, affirme un rapport de l’UNICEF publié aujourd’hui.

« Alors que des millions d’enfants en Syrie et partout dans la région voient leur passé et leur avenir disparaître sous leurs yeux, dans les décombres et la destruction engendrés par un conflit prolongé, le risque que ces enfants deviennent une génération perdue s’accroît chaque jour », a affirmé le directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake.

Selon le rapport, qui souligne le deuxième anniversaire de la crise syrienne, l’accès à l’eau potable a diminué de deux tiers dans les zones où les combats sont les plus intenses, ce qui engendre des maladies dermatologiques et respiratoires de plus en plus nombreuses. Une école sur cinq est détruite ou endommagée, ou sert d’abri aux familles déplacées. À l’heure actuelle, seulement six pour cent des enfants sont scolarisés à Alep. Là où un enseignement est toujours assuré, les salles de classe contiennent parfois jusqu’à une centaine d’enfants.

Les hôpitaux et les cliniques tombent en ruine et leur personnel qualifié s’est enfui.

Les enfants sont traumatisés, car ils voient des membres de leur famille ou des amis se faire tuer. Ils sont terrifiés par les images et les bruits de la guerre.

« Nous exhortons toutes les parties concernées de permettre un accès sans entrave aux enfants dont la vie est bouleversée par la violence, et ce, où qu’ils soient. Nous ne pourrons répondre aux besoins croissants de la population que si nous recevons rapidement les fonds nécessaires », a déclaré monsieur Lake.

Depuis le début de la crise, l’UNICEF et ses partenaires ont axé leur intervention sur l’approvisionnement en eau potable, la mise en place de systèmes d’assainissement ainsi que la mise en œuvre de services de santé, d’éducation et de protection de l’enfant dont peuvent bénéficier les familles déplacées dans le pays, ainsi que les populations réfugiées de toute la région.

Grâce à ces efforts, quatre millions de personnes ont maintenant accès à de l’eau potable en Syrie. Des équipes de santé mobiles ont aidé à vacciner jusqu’à 1,5 million d’enfants contre la rougeole et la poliomyélite. Quelque 75 000 enfants, dont la vie est bouleversée par la crise, sont maintenant inscrits dans des écoles ou des clubs scolaires où ils peuvent reprendre les cours manqués et retrouver une certaine stabilité.

En Jordanie, au Liban, en Iraq et en Turquie, l’UNICEF aide plus de 300 000 enfants réfugiés en leur procurant de l’eau potable et en leur donnant accès à des installations d’assainissement adéquates, à une éducation ainsi qu’à des soins prodigués par des spécialistes, en plus de les protéger contre l’exploitation et les mauvais traitements.

Ces efforts sont toutefois menacés par un important manque de fonds. En décembre 2012, l’UNICEF a lancé un appel de 195 millions de dollars afin de continuer d’aider les enfants syriens et leur famille jusqu’en juin 2013. Jusqu’à présent, seulement 20 pour cent des fonds nécessaires ont été versés.

Les Canadiens et Canadiennes peuvent apporter un soutien essentiel aux enfants syriens en faisant un don au www.unicef.ca/syrie.

Vous pouvez télécharger le rapport sur les retombées du conflit en Syrie, deux ans plus tard, en visitant ici (en anglais seulement).

-30-

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit! 

Vous pouvez nous suivre sur Twitter et Facebook.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca