Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Tremblement de terre au Népal : l’UNICEF annonce une campagne de vaccination d’urgence contre la rougeole afin de protéger des centaines de milliers d’enfants dont la vie est en danger

2015-05-04

Des photos et des témoignages d’enfants dans le cadre de la campagne de vaccination contre la rougeole mise sur pied dans la vallée de Katmandou peuvent être téléchargés au http://uni.cf/1I24Gvs; d’autres photos et vidéos peuvent également être téléchargées au http://uni.cf/1HH6SbO.

Un reportage photo d’une fillette âgée de 4 ans qui a été vaccinée après que sa maison a été détruite à Lalitpur peut être téléchargé au http://uni.cf/1EMeQPP.

KATMANDOU, le 4 mai 2015 – Plus d’un demi-million d’enfants sont la cible d’une campagne de vaccination d’urgence au Népal, alors que les craintes d’épidémies de rougeole sont croissantes dans les camps improvisés établis depuis le tremblement de terre du 25 avril.

La campagne a été lancée par le ministère de la Santé publique, avec l’aide de l’UNICEF et de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Le manque d’abris et d’assainissement constitue un énorme facteur de risque de maladies, et le nombre de personnes qui ont fui leur maison ne cesse d’augmenter. Beaucoup d’entre elles vivent maintenant à proximité de leur domicile endommagé.

Selon les données dont nous disposions avant le séisme, près d’un enfant sur dix au Népal n’est pas vacciné contre la rougeole.

« La rougeole est une maladie très contagieuse et potentiellement mortelle, et nous craignons qu’elle puisse se propager très rapidement dans les camps improvisés, qui sont souvent surpeuplés et où vivent de nombreux enfants. Nous nous efforçons d’éliminer la rougeole au Népal depuis des décennies. Si nous n’agissons pas maintenant, il y a un risque réel de réémergence de cette menace majeure pour les enfants, ce qui constituerait un recul des progrès réalisés grâce à nos efforts collectifs », a expliqué Tomoo Hozumi, le représentant de l’UNICEF au Népal.

« Nous savons que les vaccins sauvent chaque année la vie de plus de trois millions d’enfants, et, au lendemain du tremblement de terre dévastateur qui a ébranlé le Népal, nous devons veiller à ce que les 1,7 million d’enfants qui ont besoin d’une aide humanitaire reçoivent aussi les vaccins essentiels à leur survie. La réaction rapide et généreuse des Canadiennes et des Canadiens dans le cadre de cette situation d’urgence permet à l’UNICEF de continuer à venir en aide aux enfants les plus vulnérables du Népal afin de prévenir une épidémie de rougeole », a déclaré David Morley, le président et chef de la direction d’UNICEF Canada.

Pendant la première vague de l’intervention d’urgence, les équipes s’emploient à vacciner les enfants âgés de moins de cinq ans dans les camps improvisés se trouvant dans les trois districts les plus densément peuplés de la vallée de Katmandou, soit Bhaktapur, Katmandou et Lalitpur. La campagne se poursuivra au cours des prochaines semaines dans les douze districts les plus durement touchés par le séisme.

« Nous travaillons en collaboration avec nos partenaires afin de prendre des mesures d’urgence concrètes visant à mobiliser des dizaines de milliers de vaccins, de même que les installations de la chaîne du froid nécessaires à leur conservation à la température adéquate afin d’assurer leur efficacité. Nous faisons tout notre possible afin de minimiser le danger pour les enfants qui ont déjà beaucoup souffert », a ajouté monsieur Hozumi.

Près de 1,7 million d’enfants ont toujours besoin d’une aide humanitaire d’urgence dans les régions les plus touchées du Népal.

En plus de fournir des vaccins pour réduire le risque de maladies, l’UNICEF accorde la priorité à procurer un accès à de l’eau potable et à des conditions d’hygiène adéquates aux enfants dans les régions les plus durement touchées du pays.

Interventions récentes :

  • L’UNICEF a procuré de l’eau en quantité suffisante pour la consommation, la cuisine et l’hygiène à près de 90 000 personnes à Kavrepalanchok, Lalitpur et Katmandou.
  • Près de 80 000 personnes dans sept districts gravement touchés, soit Gorkha, Dhading, Dolakha, Sindhupalchok, Kavrepalanchok, Lalitpur et Katmandou, ont reçu des produits et des articles d’hygiène, de même qu’une éducation sur les bonnes pratiques d’hygiène à adopter.
  • Des fournitures expédiées par voie aérienne à Katmandou, y compris des trousses médicales, des couvertures et des tentes, sont acheminées aux enfants dans les régions les plus reculées et difficiles d’accès.

L’UNICEF a lancé un appel de fonds de 50 millions de dollars US en appui à ses opérations d’aide humanitaire au Népal pour les trois prochains mois, dans le cadre d’un plus vaste appel d’urgence interagences.

— 30 —

Pour faire un don, veuillez visiter le unicef.ca ou composer le 1 877 955-3111. Tous les dons faits à l’UNICEF du 25 avril au 25 mai 2015 seront jumelés par le gouvernement du Canada.

D’autres photos et vidéos peuvent être téléchargées au http://uni.cf/1HH6SbO.

À propos de l’UNICEF :

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit. Pour en savoir plus sur l’UNICEF, veuillez visiter le www.unicef.ca.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca