Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Une campagne de vaccination à la suite du tsunami pour assurer la sécurité des enfants samoans

2009-10-20

Apia, le 21 octobre 2009 – Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) soutiennent entièrement la campagne de vaccination nationale du gouvernement samoan pour protéger contre la rougeole et fournir des suppléments en vitamine A, qui vise à joindre plus de 32 000 enfants.

D’une durée de six semaines, la campagne débutera le 26 octobre dans les districts touchés par le tsunami : Lalomanu dans le sud-est et Poutasi dans le sud des Samoa. Elle a pour but de vacciner 32 374 enfants âgés de six mois à quatre ans et onze mois, soit le groupe le plus à risque.

L’UNICEF fournit de l’équipement essentiel pour la campagne, y compris des vaccins, de la vitamine A, des seringues et des conteneurs de sécurité, de même que de l’équipement de maintien de la chaine du froid comme des porte-vaccins et des glacières, lesquels sont essentiels pour conserver les fioles de vaccin à une température constante dans la chaleur tropicale. L’OMS offre un soutien technique et logistique.

Les services de santé nationaux des Samoa mènent la campagne conjointement avec le ministère de la Santé et offrent des professionnels et des professionnelles de la santé formés pour administrer les vaccins.

Monsieur Philip Mann, expert-conseil en santé et en nutrition de l’UNICEF, affirme que les urgences comme le tsunami qui a frappé les Samoa le 29 septembre peuvent compromettre la santé des enfants et les rendre très vulnérables aux maladies.

« Nous savons que les pays qui se relèvent d’une catastrophe naturelle sont propices aux maladies transmissibles en raison des infrastructures touchées et de l’interruption des horaires de vaccination de routine. »

« Une campagne nationale demeure primordiale parce qu’elle réduit la probabilité de transmission d’un cas de rougeole à d’autres enfants, ce qui permet de garder la population en sécurité. De plus, une campagne de vaccination de masse constitue l’une des mesures de prévention les plus rentables dans le domaine de la santé publique. » 

« De la vitamine A est administrée avec le vaccin contre la rougeole, car cette intervention a fait ses preuves en décuplant la résistance des enfants aux infections, particulièrement à la rougeole et aux maladies diarrhéiques. »

Monsieur Mann affirme que la campagne vise à protéger les enfants vulnérables et respecter leurs droits à la survie et à la santé.

Hier, à Apia, près de 30 infirmières et infirmiers en chef – deux de chaque district dans l’ensemble des Samoa, ainsi que des bénévoles du secteur privé – ont été informés à propos de la campagne.

« La séance préparatoire a couvert les sujets suivants : la raison d’être de la campagne, la gestion des seringues et le traitement des effets indésirables, l’examen des besoins en matière de logistique et d’équipement, et le suivi de la surveillance et de l’évaluation. Les infirmières et infirmiers en chef retourneront dans leur district pour informer le personnel infirmier local. »

À partir d’aujourd’hui, des publicités à la radio informeront le public sur la campagne aux Samoa.

Lors de la première semaine de la campagne, l’attention sera axée à Lalomanu et Poutasi. Les vaccins seront administrés dans le reste de l’île d’Upolu, à l’exception d’Apia, suivi de l’île Savaii et finalement de la capitale.

L'UNICEF fournit des vaccins dans le monde entier et contribue à vacciner 40 pour cent des enfants. La vaccination demeure au cœur de notre engagement visant à protéger les enfants les plus vulnérables du monde.

Dons
Pour appuyer les programmes d’urgence de l’UNICEF en situation d’urgence comme aux  Samoa et aux Tonga,  veuillez faire un don au Fonds pour la catastrophe en Asie-Pacifique d’UNICEF Canada au www.unicef.ca. UNICEF Canada recueille des fonds selon les besoins du pays en situation d’urgence. Lorsque le total des dons recueillis excède le montant requis pour répondre à ces besoins, les fonds supplémentaires sont alloués aux autres programmes d’urgence de l’UNICEF, là où les besoins sont les plus grands.

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca