Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Vaccination contre la rougeole et la poliomyélite pour les enfants bouleversés par le typhon à Tacloban aux Philippines

2013-11-27

TACLOBAN, MANILLE, Philippines, le 26 novembre 2013 – Les enfants qui se trouvent à Tacloban, la ville la plus durement touchée par le typhon Haiyan, ont été vaccinés aujourd’hui contre la rougeole et la poliomyélite dans le cadre de la première phase d’une campagne de vaccination massive menée par le gouvernement philippin, avec l’aide de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), UNICEF et plusieurs autres partenaires. Les enfants ont également reçu des suppléments de vitamine A, qui contribuent à renforcer leur système immunitaire afin de lutter contre les infections.

Plus de 30 000 enfants devraient être vaccinés dans le cadre de cette campagne, grâce à des équipes de santé mobiles qui se rendent aux points de vaccination établis dans les centres d’évacuation et les communautés.

Cette phase de vaccination mise en place à Tacloban est la première d’une campagne ciblant les enfants âgés de moins de cinq ans dans toutes les régions touchées par le typhon. Quinze équipes de vaccination, dont dix étrangères et cinq nationales, y compris des bénévoles du ministère de la Santé, de la Croix-Rouge philippine et d’autres organisations non gouvernementales, ont été déployées aujourd’hui dans la ville de Tacloban. Les premiers vaccins ont été administrés aux enfants ayant trouvé refuge dans 20 centres d’évacuation, comme l’école primaire San Jose, où plus de 300 familles vivent actuellement dans des conditions propices à la propagation de maladies infectieuses.

« Les enfants qui se trouvent à Tacloban doivent obtenir toute la protection possible dès maintenant. La maladie est un prédateur silencieux, mais nous savons comment la prévenir et nous ferons tout ce que nous pouvons pour y arriver », a déclaré Angela Kearney, la coordonnatrice de l’intervention d’urgence de l’UNICEF à Tacloban.

À la demande du gouvernement, l’UNICEF a acheté pour plus de deux millions de dollars US de vaccins, afin de reconstituer les stocks nationaux maintenant utilisés dans le cadre de la campagne. L’UNICEF et l’OMS contribuent en outre au rétablissement de la chaîne du froid, laquelle est essentielle pour maintenir les vaccins à la température requise.

« Le personnel de l’OMS a transporté des fournitures dans leurs bras de Manille à Tacloban, a coordonné les équipes de vaccination et les a formées à administrer les vaccins dans ces conditions difficiles. Il est pratiquement sans précédent qu’une campagne de vaccination massive puisse déjà se dérouler dans les deux semaines et demie suivant une catastrophe d’une telle ampleur, dans un tel état de dévastation et avec de tels problèmes logistiques », affirme la Dre Julie Hall, la représentante de l’OMS aux Philippines.

Les enfants vaccinés dans le cadre de cette campagne sont également examinés afin de détecter les cas de malnutrition. La circonférence de leur bras est mesurée, laquelle indique s’ils sont dénutris et nécessitent un traitement.

Les Canadiennes et les Canadiens peuvent appuyer les secours d’urgence en faisant un don en ligne au www.unicef.ca ou par téléphone au 1 877 955-3111.

-30-

À PROPOS DE L’UNICEF

L’UNICEF a sauvé la vie d’un plus grand nombre d’enfants que tout autre organisme humanitaire. Nous travaillons sans relâche afin de venir en aide aux enfants et à leur famille, et faisons tout ce qui est nécessaire pour assurer la survie de chaque enfant. Nous fournissons des soins de santé et des vaccins, apportons des secours d’urgence, donnons accès à de l’eau potable et à de la nourriture, et offrons ainsi une sécurité alimentaire, de même qu’un accès à l’éducation, et bien plus encore.

Entièrement tributaire de contributions volontaires, l’UNICEF vient en aide aux enfants sans égard à leur origine ethnique, leur religion ou leur opinion politique. En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF est présent dans plus de 190 pays, soit plus de pays que n’importe quel autre organisme. Notre persévérance et notre portée sont sans égales. Nous sommes déterminés à assurer la survie de chaque enfant, où qu’il soit.

Renseignements:

Stefanie Carmichael, Spécialiste des communications, (416) 482-6552 poste 8866, scarmichael@unicef.ca