Skip to main content
UNICEF Canada Close

Abonnez-vous à notre infolettre

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

« La communauté internationale n'a toujours pas compris l'ampleur de la crise au Pakistan, » affirme le Directeur régional de l'UNICEF

2010-08-18

PESHAWAR, Pakistan, 17 août 2010 - Le Directeur régional de l'UNICEF pour l'Asie du Sud, Daniel Toole, a effectué cette semaine une visite dans la province pakistanaise de Khyber-Pakhtunkhwa pour observer les ravages provoqués par les graves inondations que connaît le pays.

M. Toole a aussi considéré l'aide apportée par l'organisation à des centaines de milliers de femmes et d'enfants dans l'une des provinces les plus touchées du Pakistan.

Crise « d'une ampleur considérable »

« La situation de crise ici au Pakistan est d'une ampleur considérable et son échelle et son étendue n'ont pas été comprises de la communauté internationale, » a dit M. Toole au cours de sa visite. « Nous avons besoin d'une aide rapide et gigantesque. Des millions de personnes ont été déplacées... les gens ont besoin d'aide pour retourner chez eux, ils ont besoin d'aide pour rester en bonne santé. »  

 

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-1565/ZAC
Les victimes des inondations dévastatrices dans le district de Nowshera, au Pakistan, vivent désormais dans des tentes improvisées. Des millions de personnes ont été touchées par les graves inondations que connaît le pays.

Il a ajouté que, en collaboration avec les agences de l'ONU, un effort colossal a été accompli par le gouvernement provincial pour offrir une bouée de sauvetage aux plus vulnérables dont les enfants. Mais il a également insisté sur la nécessité de parvenir avec la plus extrême rapidité auprès de ceux qui ont été isolés.

L'UNICEF est l'une des différentes organisations qui ont envoyé les secours nécessaires dans la province de Khyber-Pakhtunkhwa depuis le début des inondations à la fin juillet. Selon des estimations du gouvernement, la crise a entraîné la mort d'au moins 1 600 personnes et fait près de 20 millions de sinistrés au Pakistan.    

Appel urgent

Des équipes de l'UNICEF ont distribué de l'eau potable, des fournitures médicales indispensables, des compléments alimentaires et des trousses familiales d'hygiène à plus d'un million de personne par jour. En outre, l'UNICEF épaule des équipes médicales mobiles, des campagnes de vaccination et des opérations d'assainissement dans la zone sinistrée.

 

Image de l'UNICEF
© UNICEF/NYHQ2010-1624/ZAK
Au Pakistan, Daniel Toole, Directeur régional de l'UNICEF pour l'Asie du Sud en visite dans le district de Charsadda, touché par les inondations.

Mais ces opérations restent diminuées par l'ampleur de la tragédie.

« L'UNICEF a besoin de l'aide des autres, » a dit M. Toole, appelant les donateurs de l'organisation à participer aux opérations de secours. « L'organisation a débloqué 7 millions de dollars de son propre fonds interne pour fournir de l'eau à ceux qui vivent dans les camps de déplacés », a-t-il dit, « mais davantage d'argent est nécessaire, cela de toute urgence. »

« Nous avons une situation d'urgence avec peut-être 20 millions de personnes sinistrées, » a dit M. Toole. « Il s'agit d'une ampleur à laquelle nous n'avons pas été confrontés depuis très longtemps. Nous avons besoin de ressources massives pour pouvoir y répondre, pour assurer des soins de santé et l'alimentation. »

Les Nations Unies ont lancé un appel de 47 millions de dollars pour les besoins urgents et immédiats d'ici les prochains trois mois mais jusqu'à présent, l'organisation a seulement reçu une fraction de ce chiffre en promesses.

Pour soutenir les opérations de secours déployées par l’UNICEF, veuillez cliquer ici.



 

Renseignements:

Karine Morin, Spécialiste des communications, (514) 288-5134 poste 8425, kmorin@unicef.ca