Skip to main content
UNICEF Canada Close

Aidez-nous à sauver des vies en vous inscrivant

L’abonnement à notre infolettre signifie bien plus qu’une simple inscription à une autre liste d’envois de courriels. En vous y abonnant, vous contribuez à la lutte pour la survie de l’enfant. Vous ferez partie d’un effort mondial visant à protéger les enfants, en toutes circonstances.

Close

Recherche

J’aimerais faire un don :

Haiyan : 100 jours plus tard

J’ai vu des enfants qui avaient tout perdu, le visage blême et inexpressif. Effrayés et seuls, ils n’avaient pas de raison de sourire. Ils ne parlaient pas et n’interagissaient pas. Leur regard était vide.

J’ai toutefois aussi vu des communautés se rapprocher et unir leurs efforts, déterminées à aller de l’avant après cette catastrophe. Cette résilience et cette force m’ont donné de l’espoir.

J’ai vu des enfants qui avaient tout perdu, le visage blême et inexpressif. Effrayés et seuls, ils n’avaient pas de raison de sourire. Ils ne parlaient pas et n’interagissaient pas. Leur regard était vide.

J’ai toutefois aussi vu des communautés se rapprocher et unir leurs efforts, déterminées à aller de l’avant après cette catastrophe. Cette résilience et cette force m’ont donné de l’espoir.

Chaque fois que je reviens d’un voyage sur le terrain, je me sens incroyablement chanceux, et ça n’a pas été différent cette fois. Aux Philippines, beaucoup d’enfants n’ont, littéralement, rien : pas d’eau potable, pas de nourriture, et aucun médecin. Lorsque j’y étais, j’ai vu des enfants qui avaient perdu toute leur famille, et dont la maison avait été détruite. Leur vie n’avait plus rien de « normal ». C’est purement et simplement inimaginable.

Ce voyage m’a également rappelé tous ceux et celles qui, comme vous, appuient le travail important que nous faisons, et à quel point je vous en suis reconnaissant. Ce n’est que grâce à votre conviction que chaque enfant a des droits que nous pouvons venir en aide à ces enfants et transformer leur vie, peu importe à quel point la situation est désespérée.

La reconstruction prendra du temps. À court terme, la malnutrition et la maladie représentent toujours un grand risque.

Ensemble, regardons en direction des 100 prochains jours, et même plus loin, afin de reconstruire et de raviver l’espoir après le passage du typhon Haiyan.

Veuillez cliquer ici pour en savoir plus et avoir les dernières nouvelles du travail de l’UNICEF aux Philippines.

Catégories :
Mots-clés populaires :
Région géographique :