Une journée dans la vie des enfants déplacés à l’intérieur de leur pays au Yémen | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

Comment adopter des pratiques de distanciation sociale sûres lorsque les lieux d’habitation sont peu éloignés les uns des autres? Comment se laver les mains régulièrement lorsqu’il n’y a pas d’eau courante? Ce sont là des questions auxquelles sont confrontés des millions de réfugiés, de migrants et de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays dans le monde entier, alors que la COVID-19 continue à bouleverser presque tous les aspects de leur vie quotidienne.

Muna, qui vit dans le camp d’Al Sha’ab à Aden, au Yémen, est l’une des nombreuses personnes déplacées à l’intérieur du Yémen qui doivent faire face aux menaces et aux défis posés par la COVID-19. Originaires de Taiz, Muna et sa famille ont fui vers Aden lorsque les combats à Taiz sont devenus trop dangereux.

Pour le moment, l’école de Muna qui se trouve dans le camp a fermé ses portes, mais Muna s’efforce de maintenir une nouvelle routine quotidienne malgré la COVID-19 et la menace supplémentaire posée par les inondations printanières.

UNI324049.jpg
Muna et son ami Rahaf vont chercher de l’eau au point d’eau du camp alimenté par l’UNICEF. [© UNICEF/UNI324049]
UNI324053.jpg
Muna aide sa mère à faire la cuisine. Pour protéger la famille contre la COVID-19, Muna lave tous les légumes avant de les faire cuire. [© UNICEF/UNI324053]
UNI324051.jpg
Muna dîne avec sa mère et ses jeunes frères et sœurs dans leur hutte d’une pièce dans le camp d’Al Sha’ab. [© UNICEF/UNI324051]
UNI324046.jpg
Avant de jouer ensemble, Muna et ses amis se lavent les mains pour empêcher la propagation de germes par l’intermédiaire des jouets ou entre eux. [© UNICEF/UNI324046]
UNI324048.jpg
Les écoles étant fermées pour un certain temps, Muna, ses frères et sœurs et leurs amis jouent avec des Legos et des blocs de construction pour passer le temps. [© UNICEF/UNI324048]