Aidez à sauver les enfants au Yémen | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

DOUBLEZ VOTRE DON pour sauver les enfants du Yémen

Après six années de guerre et de souffrance, le conflit au Yémen continue de menacer la vie et l’enfance des enfants. Environ 80 pour cent de la population yéménite, incluant 12,4 millions d’enfants, ont désespérément besoin d’une aide humanitaire essentielle à leur survie. Deux millions d’enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition.

Les familles yéménites sont aussi confrontées à la menace de la COVID-19. Alors que les services de base s’effondrent et que l’économie continue de se détériorer, les familles peinent à se nourrir et les cas de maladies évitables augmentent. Votre don effectué aujourd’hui aidera à protéger les enfants yéménites dans le besoin. 

Comment mon don aidera-t-il les enfants au Yémen?

Votre don permettra à l’UNICEF de subvenir aux besoins essentiels d’un plus grand nombre d’enfants et de leur procurer des traitements contre la malnutrition, une protection contre la COVID-19, des vaccins pour prévenir les flambées de maladies et d’autres services nécessaires à leur survie.

Jumelage du Fonds d’urgence du Yémen jusqu’à concurrence de 250 000 $

L’organisme Lawrence Schafer Foundation a généreusement offert de JUMELER les dons du Fonds d’urgence du Yémen jusqu’à concurrence de 250 000 $ pour vous permettre de DOUBLER l’effet de votre contribution.

Cela signifie que votre don ira DEUX FOIS PLUS LOIN pour procurer de l’aide urgente, par exemple des soins de santé et de nutrition, des vaccins de routine et de l’eau potable, du suivi psychologique pour les enfants traumatisés et du matériel d’apprentissage pour les enfants déscolarisés.

À quel point la situation humanitaire est-elle urgente au Yémen? 

Le Yémen connaît la pire crise humanitaire au monde. Plus de 24 millions de personnes, soit environ 80 pour cent de la population, ont besoin d’une aide humanitaire, y compris plus de 12,4 millions d’enfants.

Le Yémen fait face à une situation d’urgence à même une autre situation d’urgence alors que la COVID-19 se propage dans l’ensemble pays. Les systèmes d’assainissement et d’eau potable se font rares. Seulement la moitié des établissements de santé sont opérationnels, et plusieurs d’entre eux manquent d’équipement de base comme des masques et des gants, sans parler de l’oxygène et des autres fournitures essentielles pour traiter le coronavirus. Un grand nombre de travailleuses et de travailleurs de la santé ne perçoivent aucune rémunération ou incitation.

L’avenir d’une génération entière est menacé alors que la destruction incessante et la fermeture prolongée des écoles et des hôpitaux, en particulier depuis le début de la propagation de la COVID-19, perturbent l’accès aux services de santé et d’éducation.

De plus, avec l’accroissement des pénuries alimentaires, les taux de malnutrition chez les enfants au Yémen sont parmi les plus élevés au monde, puisque deux millions d’enfants ont besoin d’un traitement contre la malnutrition aiguë.

La petite Doa’a, âgée d’un an, souffrait de complications liées à la malnutrition sévère aiguë.
La petite Doa’a, âgée d’un an, souffrait de complications liées à la malnutrition sévère aiguë. Son père, Hussein, craignait que sa fille ne survive pas au trajet d’une heure jusqu’à l’hôpital. La petite Doa’a est heureusement arrivée à temps pour recevoir des aliments et des médicaments essentiels à sa survie. [© UNICEF/UN057347/Almang]

Que fait l’UNICEF pour aider les enfants du Yémen?

L’UNICEF est présent partout au Yémen, où il s’emploie à sauver la vie d’enfants et à les aider à composer avec les conséquences du conflit en portant assistance aux victimes, en procurant une éducation sur les mines et les restes explosifs de guerre, et en offrant d’autres services essentiels.

L’an dernier, grâce à l’appui de ses donatrices et donateurs, l’UNICEF a :

  1. fourni de l’équipement de protection individuelle (ÉPI) pour protéger 35 062 travailleuses et travailleurs de première ligne, incluant le personnel des soins de santé et des centres de santé communautaires;
  2. traité 231 062 enfants qui souffraient de malnutrition sévère aiguë et procuré des suppléments de vitamine A à 1 375 051 enfants;
  3. vacciné 7,2 millions d’enfants contre la poliomyélite;
  4. facilité l’accès de 6,9 millions de personnes à de l’eau potable requise pour boire, cuisiner et répondre aux besoins d’hygiène personnelle;
  5. aidé 2,4 millions de personnes déplacées en leur procurant des trousses d’hygiène de base, en faisant la promotion des bonnes mesures d’hygiène et en installant 90 nouvelles latrines d’urgence.

Pourquoi l’UNICEF a besoin de mon aide maintenant?

Le Yémen fait face à une situation d’urgence à même une autre situation d’urgence alors que la COVID-19 se propage dans l’ensemble du pays. Les systèmes d’assainissement et d’eau potable se font rares. Seulement la moitié des établissements de santé sont opérationnels, et plusieurs manquent d’équipement de base comme des masques et des gants, sans parler de l’oxygène et des autres fournitures essentielles pour traiter la COVID-19.

Des enfants continuent d’être tués et mutilés en raison du conflit. Près de deux millions d’enfants souffrent de malnutrition aiguë et ont besoin d’un traitement de toute urgence. La destruction et la fermeture des écoles et des hôpitaux ont perturbé l’accès aux services d’éducation et de santé, ce qui rend les enfants encore plus vulnérables et les prive de toute possibilité d’avenir. 

Malgré la réouverture de nombreuses écoles, 5,8 millions d’enfants ont besoin de soutien pour accéder à une éducation de qualité et 2 millions d’enfants sont déscolarisés.

Veuillez aider en faisant un don dès aujourd’hui. Grâce au jumelage jusqu’à concurrence de 250 000 $, votre don ira DEUX FOIS PLUS LOIN.

Nous avons besoin du généreux soutien de donatrices et de donateurs bienveillants comme vous pour nous aider à :

  1. procurer à 289 402 enfants des traitements contre la malnutrition sévère aiguë;
  2. faciliter l’accès de 6,8 millions de personnes à de l’eau potable requise pour boire, cuisiner et répondre aux besoins d’hygiène personnelle;
  3. vacciner 5,5 millions d’enfants contre la poliomyélite;
  4. fournir de l’équipement de protection individuelle à 25 000 travailleuses et travailleurs de la santé.

« Les enfants au cœur de la pire crise humanitaire du monde ont besoin d'aide. Le financement des besoins en matière d’eau, d’assainissement et d’hygiène, et de la lutte contre la COVID-19 au Yémen est essentiel à leur survie. Nous implorons les donatrices et donateurs à faire preuve d’une générosité encore plus grande en appui à ce travail essentiel à la survie. »

– Henrietta Fore, directrice générale de l’UNICEF

Dernière mise à jour : le 11 mars 2021