Le droit de vote – deuxième partie | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

Catherine He, âgée de 16 ans, Ontario

Pourquoi est-ce important pour toi que les personnes âgées de moins de 18 ans soient autorisées à voter au Canada?

Les jeunes d’aujourd’hui sont vulnérables. Ils font face à une crise climatique qui s’aggrave sans aucune solution durable à l’horizon. Ils sont discriminés parce qu’ils ont de la mélanine. Ils sont l’objet de sarcasmes pour avoir les yeux bridés. Ils sont fatigués d’années de ne voir rien d’autre que les mêmes erreurs dans le monde. Ils sont désabusés.

Les jeunes d’aujourd’hui sont aussi les adultes de demain.

Comment ouvrir la voie aux jeunes qui en ont assez de toujours entendre les mêmes vieilles excuses? Comment pouvons-nous empêcher la prochaine génération de sombrer dans la désillusion, d’avoir l’impression que leurs opinions ne seront jamais entendues par les personnes qui ont le pouvoir d’apporter des changements? La réponse est assez simple : leur donner la capacité de se faire entendre. Leur permettre d’avoir leur mot à dire dans l’élaboration des politiques en leur accordant le droit de vote.

Selon toi, sur quels sujets les jeunes ont-ils besoin de se faire entendre? Le fait de voter les aidera-t-il en ce sens?

Les jeunes ont de nouveaux points de vue et des enjeux importants dans diverses grandes questions de l’ère moderne. En tant que fille asiatique qui subit de la discrimination raciale et de genre, je suis déçue de la superficialité de la réponse à la crise des inégalités. L’activisme performatif semble être ce dans quoi tout le monde veut s’engager de nos jours. Je suis fatiguée de voir des millions de personnes clamer que La vie des Noirs compte, puis maintenir leurs politiques racistes. Je suis fatiguée de voir le gouvernement, qui est censé se tenir aux côtés des Canadiennes et Canadiens d’origine asiatique, s’engager dans les mêmes pratiques racistes après que le feu des attaques anti-asiatiques se soit éteint. Je suis fatiguée de voir des dirigeantes et des dirigeants se qualifier d’être pleinement conscients d’un problème en se contentant de publier une déclaration sur leur position contre le harcèlement des femmes en milieu de travail. Cela me brise le cœur d’entendre chaque jour aux nouvelles qu’une autre femme autochtone a disparu et a été assassinée. La justice raciale et l’égalité des sexes sont deux questions sur lesquelles les jeunes sont incroyablement instruits et dont ils se soucient. Il n’existe pourtant pratiquement aucune politique efficace pour lutter contre ces deux types de discrimination. Nous devons amplifier la voix des jeunes pour arrêter de tourner autour du pot et parvenir dès que possible à un changement. En ajoutant des jeunes auparavant réduits au silence sur les listes électorales, les partis politiques seraient tenus de reconnaître leurs préoccupations. Les partis élaboreraient alors des plans pour s’attaquer à ces problèmes, car ils se disputeraient désormais le vote des jeunes.

Quelle idée fausse les gens ont-ils sur la raison pour laquelle nous ne devrions pas abaisser l’âge légal pour voter et pourquoi crois-tu que ce soit faux?

De nombreuses personnes pensent que les jeunes ne devraient pas voter parce qu’ils sont mal informés et pas assez mûrs. C’est contradictoire, car il n’existe pas de règlement selon lequel les adultes peuvent voter autre que celui d’avoir la citoyenneté canadienne. Aucune loi n’interdit aux citoyennes et aux citoyens adultes qui n’ont pas lu les programmes de chaque parti de voter. Alors pourquoi une telle affirmation étiquette-t-elle si durement les jeunes? Le taux de participation aux élections n’est jamais de 100 pour cent; seules les personnes qui se soucient suffisamment du vote et de la prise du pouvoir au pays vont aux urnes. Si c’est le cas pour les adultes, il n’y a aucun doute que cela s’appliquerait également aux jeunes. Il est inutile de s’inquiéter de l’ignorance et de l’immaturité. Si des personnes n’ont pas la compréhension nécessaire pour voter, elles ne se présenteront pas. En revanche, celles qui ont fait leurs recherches et sont parvenues à une conclusion éclairée peuvent exprimer leur opinion.

Les jeunes sont peut-être jeunes, mais ils sont en âge de comprendre. Nous sommes suffisamment mûrs pour voir le monde de nos propres yeux. Nous sommes donc très certainement suffisamment mûrs pour exprimer nos opinions personnelles afin de créer un changement positif.

Que dirais-tu aux jeunes sur les raisons pour lesquelles l’abaissement de l’âge légal de voter devrait être important pour eux?

Je leur poserais une question : qu’est-ce qui vous agace? Est-ce le fait de vous réveiller en voyant le smog tôt le matin par votre fenêtre plutôt que du brouillard? Est-ce le fait de voir vos camarades de la minorité visible se faire agresser et que la personne à l’origine de l’agression s’en sorte indemne? Ou est-ce tout autre chose? Quel que soit le type d’irritant, l’un des points communs des problèmes de chacun est qu’il est possible d’apporter des améliorations. La pollution peut diminuer si les décideuses et les décideurs s’en soucient suffisamment. La discrimination peut être atténuée si la gente politique s’en soucie suffisamment.

Le fait est que les politiciennes et les politiciens ne s’en soucient pas assez actuellement. Ils ne se soucient pas des questions que les jeunes jugent importantes, parce que nous n’avons pas notre mot à dire sur quoi que ce soit. Puisque nous ne pouvons pas élire de candidates et de candidats, nous ne pouvons pas changer la façon dont les choses sont gérées dans le pays. Il ne faut pas oublier que, dans quarante ou cinquante ans, il ne restera du présent que les politiques et, bien sûr, nous. Les politiciennes, les politiciens et les décideurs seront partis depuis longtemps; ils n’auront pas à vivre dans le gâchis qu’ils ont créé. Nous serons celles et ceux qui devront le nettoyer. Si nous voulons éviter des erreurs irréversibles, nous devons apporter de force des changements maintenant avant qu’il ne soit trop tard. Donc, si quelque chose dans votre vie vous irrite que vous aimeriez pouvoir changer, l’abaissement de l’âge légal de voter devrait compter pour vous.

Dernières réflexions

Notre monde est en difficulté. De la pandémie mondiale au déclin de la démocratie, à la guerre, aux nombreuses violations des droits fondamentaux et à bien d’autres problèmes, nous vivons des tragédies et des épreuves. Pourtant, il existe également d’énormes possibilités d’apporter des changements positifs. Il est grand temps de commencer à écouter ce que tout le monde a à dire à propos de notre avenir, et pas seulement les adultes qui ne seront même plus là. Nous devons abaisser l’âge légal de voter au Canada pour inclure les futurs acteurs et actrices du changement de la nation alors que nous ouvrons la voie pour créer un avenir durable.


Mots-clés populaires :
Région géographique :