L’éducation des filles grâce au programme À toute épreuve

Les inégalités vécues par les filles et les femmes constituent aujourd’hui l’un des plus grands obstacles au progrès, et cela est largement observé en Afrique subsaharienne. Les adolescentes représentent une force majeure pour un changement social et économique positif, et, pour libérer ce potentiel, il est essentiel d’investir en elles. Cela inclut leur donner l’éducation et les connaissances dont elles ont besoin pour réussir et être productives dans leur future carrière.

Le programme À toute épreuve permet aux Canadiennes et aux Canadiens d’aider les jeunes femmes et les filles à se bâtir une vie meilleure grâce à l’accès à l’éducation, et à contribuer à la santé, à la sécurité et à la prospérité de leur communauté, de leur famille et du monde.

L’appui du programme À toute épreuve à l’éducation des filles en Somalie

Le programme À toute épreuve en Somalie vise à améliorer les retombées éducatives pour les adolescentes, y compris celles qui vivent avec un handicap, en augmentant l’accès à une éducation de qualité, sûre et inclusive.

Ce programme est soutenu par le gouvernement du Canada en Somalie et géré par l’UNICEF dans le cadre du projet À toute épreuve, qui est venu en aide à plus de 500 000 filles et à leur communauté dans cinq pays de l’Afrique subsaharienne.

L’importance de l’éducation des filles en Somalie

En Somalie, trois enfants sur cinq ne sont pas scolarisés, des décennies de conflit ayant détruit le système d’éducation et affaibli par conséquent les infrastructures et les services. Bien que cela ait touché tous les enfants, les adolescentes le sont plus encore, sans parler de celles qui vivent avec un handicap. Elles font face à de nombreuses difficultés pour recevoir une éducation, comme par exemple, le mariage des enfants, les grossesses et leur retrait de l’école pour aider à la maison. 

De plus, les filles souffrant de handicaps physiques ou mentaux font face à de nombreux obstacles à l’inclusion, tant physique que sociale, et ne sont donc souvent pas envoyées à l’école ou n’y ont pas accès. En période de crise et d’instabilité, comme celle qui sévit actuellement en Somalie, les filles vivant avec un handicap sont souvent prises dans un cercle vicieux de violence, de polarisation sociale, de détérioration des services et d’aggravation de la pauvreté.  

Soutenir l’accès à l’éducation des adolescentes et des filles ayant un handicap peut les aider à mieux contrôler leur avenir.

Jeune fille handicapée physique sur son vélo devant son école au Puntland, en Somalie.
Katra fréquente une école en Somalie soutenue par le programme À toute épreuve d’UNICEF Canada qui facilite l’accès à l’éducation pour les filles vivant avec un handicap.

« Je conseillerais aux filles comme moi qui n’ont pas réussi à recevoir une éducation de ne pas abandonner et de s’efforcer d’étudier. L’éducation est un moyen de se développer pour une personne vivant avec un handicap. »

Katra, âgée de 17 ans, soutenue par le programme À toute épreuve.

Les retombées du programme À toute épreuve sur l’éducation des adolescentes

Le programme À toute épreuve en Somalie utilise des méthodes innovantes et durables pour aider les filles à retourner à l’école ou même à y aller pour la première fois.

  • Grâce à des bourses d’études et à des subventions en espèces pour les familles.
  • En procurant des rations alimentaires, des uniformes et des produits et articles d’hygiène aux enfants scolarisés.
  • En aidant les écoles à modifier l’infrastructure, comme installer des rampes et rendre les toilettes accessibles, afin d’accueillir les filles qui ont un handicap.
  • En rendant les écoles et le système d’éducation plus réactifs aux besoins des filles vivant avec un handicap.
  • En éduquant les communautés pour réduire la stigmatisation envers les enfants qui ont un handicap.
  • En donnant les moyens au personnel enseignant de dispenser des cours sensibles au genre et au handicap.
  • En encourageant les enseignantes par des mesures de renforcement des capacités pour accroître l’équilibre hommes-femmes dans les écoles.
Vidéo d’Ayan : Une volonté à toute épreuve malgré le handicap

À toute épreuve

Portée du programme en 2021

fournitures scolaires
éducation
22 548 filles ont reçu des fournitures scolaires
serviettes hygiéniques
Sanitaires
2 376 filles ont reçu un approvisionnement de six mois en serviettes hygiéniques
manuels scolaires
Livres
33 280 manuels scolaires ont été distribués
bourses d’études
Bourse
1 200 élèves ont reçu des bourses d’études
rations alimentaires
Nutrition
325 enfants vivant avec un handicap ont reçu des rations alimentaires
Uniformes scolaires
Uniformes scolaires
3 543 filles ont reçu des uniformes scolaires
Des toilettes avec rampes
Toilettes
Des toilettes avec rampes adaptées aux personnes vivant avec un handicap ont été réhabilitées ou construites dans 20 écoles
Quatre filles jouent dans la cour de leur école primaire en Somalie.
Des jeunes filles durant la récréation dans la cour d’une école primaire soutenue par le programme À toute épreuve en Somalie.

Partenariat entre l’UNICEF et le gouvernement du Canada

Dans le cadre du programme À toute épreuve de l’UNICEF, le gouvernement du Canada et les partenaires de l’UNICEF améliorent les retombées éducatives pour les filles en Somalie, y compris celles qui vivent avec un handicap.

L’UNICEF et le gouvernement du Canada travaillent de longue date en collaboration pour améliorer la santé et le bien-être des enfants du monde entier, le Canada finançant des projets qui répondent à certains des besoins les plus urgents des femmes et des enfants.

Le Canada est un ardent défenseur et partisan de l’éducation des filles, et la Politique d’aide internationale féministe du Canada place l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles au centre de l’aide internationale canadienne.

En tant que chef de file du G7, le Canada est signataire de la déclaration de Charlevoix qui prône une éducation inclusive, équitable et de qualité pour parvenir à l’autonomisation et à l’égalité économique des filles et des femmes, ce qui rend son appui au programme À toute épreuve en Somalie significatif.