Depuis 2013, plus de 1 000 enfants dans le nord-est du Nigéria ont été enlevés par Boko Haram | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content
Mis en ligne : 2018/04/13

ABUJA/NEW YORK, le 13 avril 2018 – Selon l’UNICEF, depuis 2013, plus de 1 000 enfants ont été enlevés par Boko Haram dans le nord-est du Nigéria, dont 276 filles qui ont été kidnappées dans leur école secondaire dans la ville de Chibok en 2014. Quatre ans après ce tragique événement, plus de 100 jeunes filles de Chibok n’ont pas encore été rendues à leur famille et l’agence des Nations Unies pour l’enfance continue de demander leur libération.

« Le quatrième anniversaire de l’enlèvement de Chibok nous rappelle que les enfants dans le nord-est du Nigéria continuent d’être la cible d’attaques d’une envergure scandaleuse », affirme Mohamed Malick Fall, représentant de l’UNICEF au Nigéria. « Ils sont continuellement ciblés et exposés à des actes de violence brutale dans leur maison, leur école et les lieux publics. »

L’attaque récente dans une école de Dapchi, au cours de laquelle cinq filles ont perdu la vie, n’est que le dernier d'une série d'incidents témoignant du fait qu’il reste très peu d’endroits dans le nord-est du Nigéria où les enfants sont en sécurité. Même les écoles ne sont pas épargnées par la violence.

« Ces attaques répétées contre les enfants dans les écoles sont inadmissibles », ajoute Mohamed. « Les enfants ont droit à une éducation et à une protection, et les salles de classe doivent être un endroit où ils sont à l’abri du danger ».

Depuis le début du conflit dans le nord-est du Nigéria, il y a près de neuf ans, au moins 2 295 membres du personnel enseignant ont été tués et plus de 1 400 écoles ont été détruites. La plupart de ces écoles n’ont pas rouvert leurs portes en raison des dommages importants ou d’une insécurité persistante.

Les autorités du Nigéria se sont engagées à rendre les écoles plus sécuritaires et plus résistantes aux attaques, et l’UNICEF les appuie dans la mise en œuvre de la Déclaration sur la sécurité dans les écoles, en vertu de laquelle le Nigéria s’engage à protéger les écoles et les universités contre les actes de violence et l’utilisation militaire durant les conflits armés.

L’UNICEF lance un appel pour mettre fin aux attaques contre les écoles et à toutes les violations graves des droits de l’enfant.

Remove this and add your HTML markup here.

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF est le plus important organisme humanitaire dans le monde axé sur les enfants. Nous travaillons dans les endroits les plus durs du monde pour offrir une protection, des soins de santé, des vaccins, une éducation, des aliments nutritifs, de l’eau potable et des systèmes d’assainissement de l’eau. En tant que membre des Nations Unies, nous sommes présents dans plus de 190 pays et territoires, un rayonnement unique qui nous permet d’être sur le terrain pour aider les enfants les plus défavorisés. Bien que l’UNICEF fasse partie du système des Nations Unies, son travail, qui consiste à sauver des vies, dépend entièrement de contributions volontaires. Visitez unicef.ca et suivez-nous sur Twitter, Instagram et Facebook.

Renseignements:

Laurence Bodjrenou
Responsable en chef des communications
lbodjrenou@unicef.ca
514 288-5134 ext 8426 / 514-232-4510

Emily O’Connor
Responsable des communications
EOconnor@unicef.ca
514 288-5134 ext 8866 / 647-500-4230