Depuis le début de l’année, la violence, les conflits et les troubles ont privé près de 580 enfants de leur vie au Moyen-Orient et en Afrique du Nord | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content
Mis en ligne : 2022/11/18

AMMAN, le 18 novembre 2022 – Le 20 novembre, c’est la Journée mondiale de l’enfance, la commémoration annuelle de l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies (la Convention), laquelle décrit un ensemble universel de normes auxquelles doivent adhérer tous les pays, y compris le principe de non-discrimination; l’intérêt supérieur de l’enfant comme considération primordiale dans toutes les actions concernant les enfants; le droit de l’enfant d’exprimer librement ses opinions; et, surtout, le droit inhérent de l’enfant à la vie.

À l’approche de cette date, les enfants dans la région du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord font face à une nouvelle escalade de la violence. Depuis le début de cette année, près de 580 enfants, soit une moyenne de plus de dix enfants par semaine, ont été tués dans des conflits ou des actes de violence perpétrés dans plusieurs pays de la région. Beaucoup d’autres ont été blessés. Cette réalité est inacceptable.

Les enfants dans la région continuent de souffrir des effets dévastateurs des conflits prolongés, de la violence communautaire, des engins explosifs et des restes de guerre, des troubles politiques et sociaux qui gagnent plusieurs pays, dont l’Iran, l’Iraq, la Libye, le Soudan, la Syrie et le Yémen, et du conflit israélo-palestinien.

Cette semaine encore, deux jeunes filles ont été retrouvées brutalement assassinées dans le camp d’Al-Hol, dans le nord de la Syrie, le dernier acte de violence horrible perpétré dans ce camp. Au Yémen, alors qu’une trêve soutenue par les Nations Unies a donné lieu à une réduction significative de l’intensité du conflit et du nombre de victimes, cette trêve a expiré en octobre, et des enfants continuent d’être attaqués. Au Soudan, le conflit dans les États du Nil Bleu et du Kordofan occidental a de nouveau rendu les enfants vulnérables et les a exposés à la violence.

En Iran, l’UNICEF reste profondément préoccupé par les rapports faisant état d’enfants tués, blessés et détenus. Malgré le manque de données officielles, environ 50 enfants auraient perdu la vie depuis la fin septembre en raison des troubles publics dans ce pays. Le dernier de ces actes horribles a coûté la vie de Kiyan, âgé de dix ans, qui a été abattu alors qu’il se trouvait dans la voiture avec sa famille. Cette situation est terrifiante et doit cesser.

Plus tôt cette semaine, une jeune Palestinienne âgée de 14 ans a été tuée près de Ramallah, portant à 49 le nombre d’enfants tués dans l’État de Palestine depuis le début de l’année. En Libye, les violences à Tripoli au début de l’année ont causé la mort d’au moins trois enfants. Pendant ce temps, en Iraq, les engins explosifs de conflits précédents continuent de mettre la vie d’enfants en danger, en ayant tué et blessé 65 cette année.

L’UNICEF est alarmé par le fait que les enfants continuent de payer un lourd tribut à la violence et aux conflits. Les États parties à la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies ont l’obligation de protéger les enfants dans les situations de conflit et de violence, et de garantir leurs droits à la vie et à la liberté d’expression.

Le droit des enfants à la protection contre la violence doit être respecté en tout temps et par toutes les parties aux conflits. La violence n’est jamais une solution, et la violence envers des enfants n’est jamais défendable.

#####

Notes aux rédactrices et rédacteurs en chef :

La Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies est devenue le traité relatif aux droits de la personne le plus largement ratifié de l’histoire. Au cours des 33 dernières années, 196 pays sont devenus des États parties à la Convention.

La Journée mondiale de l’enfance est la journée mondiale d’action de l’UNICEF pour et par les enfants. Célébrée chaque année le 20 novembre pour coïncider avec l’anniversaire de l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant des Nations Unies, cette journée vise à sensibiliser et à recueillir des fonds pour les millions d’enfants privés de leurs droits, et à élever la voix des jeunes comme étant essentielle à toute discussion sur leur avenir.

Remove this and add your HTML markup here.
Mots-clés populaires :

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF est le plus important organisme humanitaire dans le monde axé sur les enfants. Nous travaillons dans les endroits les plus durs du monde pour offrir une protection, des soins de santé, des vaccins, une éducation, des aliments nutritifs, de l’eau potable et des systèmes d’assainissement de l’eau. En tant que membre des Nations Unies, nous sommes présents dans plus de 190 pays et territoires, un rayonnement unique qui nous permet d’être sur le terrain pour aider les enfants les plus défavorisés. Bien que l’UNICEF fasse partie du système des Nations Unies, son travail, qui consiste à sauver des vies, dépend entièrement de contributions volontaires. Visitez unicef.ca et suivez-nous sur Twitter, Instagram et Facebook.

Renseignements: