Le Ghana reçoit la première livraison historique de vaccins COVAX | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content
Mis en ligne : 2021/02/24
  • Le Mécanisme COVAX annonce l’arrivée de 600 000 doses du vaccin AstraZeneca/Oxford produit sous licence par Serum Institute of India à Accra, au Ghana; d’autres livraisons à Abidjan en Côte d’Ivoire, sont attendues cette semaine.
  • On s’attend à ce que le détail de la première phase finale des allocations de doses des vaccins AstraZeneca/Oxford et Pfizer-BioNTech à la plupart des pays et économies membres du Mécanisme COVAX soit publié dans les jours à venir.
  • Le début du déploiement mondial signifie que les vaccins seront expédiés aux pays participants au Mécanisme à mesure que les critères d’état de préparation seront satisfaits et que les doses seront produites.

GENÈVE/NEW YORK/OSLO, 24 février 2021 – Aujourd’hui, le Ghana est devenu le premier pays en dehors de l’Inde à recevoir des doses de vaccin contre la COVID-19 expédiées par le biais du Mécanisme COVAX. Il s’agit d’une étape historique dans l’atteinte de notre objectif qui vise à assurer une distribution équitable des vaccins contre la COVID-19 dans le monde, dans le cadre de ce qui sera la plus grande opération d’achat et de distribution de vaccins de l’histoire. La livraison fait partie d’une première vague d’arrivées qui se poursuivra dans les jours et semaines à venir.

Le 23 février, COVAX a expédié 600 000 doses du vaccin AstraZeneca/Oxford, provenant du Serum Institute of India (SII) de Pune, en Inde, vers Accra, au Ghana, pour une arrivée le matin du 24 février. La livraison effectuée à Accra comprend le premier lot expédié et livré en Afrique par le Mécanisme COVAX dans le cadre d’un effort sans précédent visant à distribuer au moins 2 milliards de doses de vaccins contre la COVID-19 d’ici la fin de l’année 2021.

COVAX est codirigé par Gavi, l’Alliance du Vaccin, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) et la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), en collaboration avec l’UNICEF, la Banque mondiale, des organisations de la société civile, des fabricants et autres.

« La mission de COVAX est d’aider à mettre fin à la phase aiguë de la pandémie le plus rapidement possible en permettant un accès équitable à l’échelle mondiale aux vaccins contre la COVID-19. La livraison d’aujourd’hui nous rapproche encore plus de cet objectif et le monde entier peut en être fier. Au cours des prochaines semaines, COVAX doit livrer des vaccins à toutes les économies participantes afin de garantir la protection des personnes les plus à risque, peu importe où elles vivent. Nous avons besoin que les gouvernements et les entreprises renouvellent leur soutien à COVAX et nous aident à vaincre ce virus le plus rapidement possible », a déclaré le Dr Seth Berkley, PDG de Gavi, l’Alliance du Vaccin.

« Nous ne mettrons pas fin à la pandémie si nous n’y mettons pas fin partout », a déclaré le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS. « Aujourd’hui est une première étape importante dans la réalisation de notre vision commune vis-à-vis de l’équité vaccinale, mais ce n’est que le début. Nous avons encore beaucoup de travail à faire auprès des gouvernements et des fabricants pour assurer que la vaccination du personnel de la santé et des personnes âgées soit en cours dans tous les pays dans les 100 premiers jours de l’année. »

Le Dr Richard Hatchett, PDG du CEPI, a déclaré : « Il s’agit d’un moment historique dans nos efforts visant à fournir au monde un vaccin qui sauve des vies. Le fait que nous ayons maintenant plusieurs vaccins sûrs et efficaces contre la COVID-19, développés en un temps record, témoigne de la capacité de la communauté scientifique et de l’industrie à relever les défis liés à cette pandémie. Avec cet envoi, nous voyons également la communauté mondiale, grâce à COVAX, relever le défi de fournir ces vaccins à ceux qui en ont le plus besoin. Célébrons ce moment de solidarité mondiale dans le cadre de la lutte contre la pandémie. Mais il reste encore beaucoup à faire. Avec la propagation accrue des variants de la COVID-19, nous sommes entrés dans une nouvelle phase moins prévisible de la pandémie. Il est crucial que les vaccins que nous avons développés soient partagés de toute urgence au niveau mondial afin de réduire la prévalence de la maladie, de ralentir la mutation virale et de mettre fin à la pandémie. »

« Aujourd’hui marque le moment sans précédent pour lequel nous nous sommes préparés en travaillant très fort. Avec le premier envoi de doses, nous pouvons tenir la promesse du Mécanisme COVAX qui vise à veiller à ce que les personnes des pays moins riches ne soient pas laissées pour compte dans la course aux vaccins essentiels à la survie », a déclaré Henrietta Fore, Directrice générale de l’UNICEF. « Dans les jours à venir, les travailleuses et les travailleurs de première ligne commenceront à être vaccinés, et la prochaine phase de la lutte contre cette maladie pourra alors commencer en intensifiant la plus grande campagne de vaccination de l’histoire. Chaque étape de cette entreprise nous amène plus loin sur la voie du rétablissement pour les milliards d’enfants et de familles touchés dans le monde. »

Les vaccins sont arrivés sur un vol de Mumbai, via Dubaï, où le vol a également fait escale pour récupérer une cargaison de seringues provenant d’un stock financé par Gavi au centre d’approvisionnement régional de l’UNICEF.

Au cours des derniers mois, les partenaires du Mécanisme COVAX ont soutenu les gouvernements et autres associés, notamment les participants admissibles au volet de Garantie de marché (AMC), dans les efforts de préparation en vue de ce moment. Ce soutien contribuait au développement de plans de vaccination nationaux et d’infrastructures de la chaîne du froid, ainsi qu’à l’entreposage d’un demi-milliard de seringues, de conteneurs de sécurité pour l’élimination sans danger, de masques, de gants et autres équipements en quantités suffisantes pour permettre au personnel de la santé de commencer à vacciner les groupes prioritaires le plus rapidement possible.

Plusieurs composantes essentielles doivent être en place avant la livraison de cette première phase d’allocations aux participants du Mécanisme, y compris la confirmation de critères nationaux d’autorisations réglementaires liées aux vaccins livrés, les ententes d’indemnisation, les plans de vaccination nationaux de la part des participants AMC, et les autres facteurs d’ordre logistique comme les licences d’importation et d’exportation.

Le Mécanisme COVAX émettra les bons de commande au fabricant et distribuera les doses selon un processus itératif à mesure que les participants satisferont aux critères et compléteront leurs préparations. Cela signifie que les livraisons pour cette première phase d’allocations s’effectueront par tranches sur une base continue. 
Selon les prévisions intermédiaires sur la distribution publiées plus tôt ce mois-ci, les détails finaux concernant les allocations de cette première phase à la majorité des participants au Mécanisme devraient être révélés dans les jours à venir.

Le COVAX a établi un portefeuille varié de vaccins adaptés à une gamme d’environnements et de populations, qui devrait lui permettre de réaliser son objectif et distribuer au moins 2 milliards de doses de vaccin aux pays du monde participants en 2021, incluant au moins 1,3 milliard de doses financées par des donatrices et des donateurs, destinées aux 92 pays participants à revenu faible appuyés par le volet AMC COVAX de Gavi.

###

Contenu multimédia à télécharger, y compris des photos et des vidéos des vaccins en cours d’acheminement à l’aéroport international de Mumbai (Inde) et de leur arrivée dans le premier pays à les recevoir, après avoir été transportés par l’UNICEF depuis Mumbai.

Remove this and add your HTML markup here.
Mots-clés populaires :

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF est le plus important organisme humanitaire dans le monde axé sur les enfants. Nous travaillons dans les endroits les plus durs du monde pour offrir une protection, des soins de santé, des vaccins, une éducation, des aliments nutritifs, de l’eau potable et des systèmes d’assainissement de l’eau. En tant que membre des Nations Unies, nous sommes présents dans plus de 190 pays et territoires, un rayonnement unique qui nous permet d’être sur le terrain pour aider les enfants les plus défavorisés. Bien que l’UNICEF fasse partie du système des Nations Unies, son travail, qui consiste à sauver des vies, dépend entièrement de contributions volontaires. Visitez unicef.ca et suivez-nous sur Twitter et Facebook.

Renseignements:

Emily O’Connor Responsable des communications 514-288-5134 x8866 / 647-500-4230 EOconnor@unicef.ca