Les enfants subissent les contrecoups de la montée de la violence dans le nord-ouest de la Syrie | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content
Mis en ligne : 2019/12/24

Déclaration de Ted Chaiban, directeur régional de l’UNICEF, Moyen-Orient et Afrique du Nord

AMMAN, le 24 décembre 2019 – « Les enfants subissent les contrecoups de la montée de la violence dans le nord-ouest de la Syrie. Plus de 500 enfants ont été blessés ou tués au cours des neuf premiers mois de 2019, et au moins 65 enfants ont été tués ou blessés au cours du seul mois de décembre. 
 
La récente recrudescence de la violence au sein des régions densément peuplées de Ma’arat An-Nu’man, au sud de la ville d’Idlib, a poussé des milliers de familles à fuir vers le nord. Depuis le 11 décembre, plus de 130 000 personnes, dont plus de 60 000 enfants, ont été forcées de quitter le secteur sud d’Idlib, le secteur nord d’Hama et le secteur ouest d’Aleppo en raison de l’intensification des combats.
 
Ces déplacements exercent davantage de pression sur les généreuses communautés d’accueil et les camps surpeuplés. De nombreuses familles n’ont toujours pas trouvé de refuge et dorment à découvert. 
 
L’augmentation des violences et les déplacements de populations surviennent alors que le mercure est à la baisse dans la région, ce qui entraîne des inondations et des épisodes de pluie verglaçante. Les enfants qui vivent dans des camps ou d’autres logements mal isolés sont épuisés par les nombreux déplacements et deviennent particulièrement vulnérables au froid et à la maladie et, dans certains cas extrêmes, ils risquent la mort. 
 
Nous devons préserver l’accès à l’aide humanitaire afin d’assurer la subsistance de centaines de milliers d’enfants provenant de la région du nord-ouest et d’autres régions de la Syrie. 
 
Neuf ans après le début de la guerre, les enfants syriens continuent de subir des violences et des traumatismes inqualifiables et d’éprouver une grande détresse. 
 
Les enfants doivent être protégés en tout temps, y compris en période de conflit. Il s’agit d’une obligation pour toutes les parties impliquées dans le conflit, et non d’un choix. L’UNICEF demande à toutes les parties impliquées dans le conflit de mettre fin aux hostilités et d’accorder la priorité aux enfants une fois pour toutes. » 
 

Remove this and add your HTML markup here.

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF est le chef de file des organisations humanitaires mondiales dont la mission est axée sur les enfants. Nous défendons le droit de chaque enfant d’avoir une enfance, afin que tous les enfants puissent grandir en sécurité, heureux et en santé. L’UNICEF œuvre dans le monde entier, même dans les régions les plus difficiles, afin de procurer des soins de santé, des vaccins, une éducation, de l’eau potable, une alimentation et des services d’assainissement. En tant que membre des Nations Unies, notre portée est inégalée : nous sommes actifs dans plus de 190 pays et territoires afin d’apporter une aide aux enfants les plus vulnérables. Même si nous faisons partie de la grande famille des Nations Unies, l’UNICEF dépend entièrement de contributions volontaires pour accomplir son travail et sauver des vies. Visitez le unicef.ca ou suivez-nous sur Twitter et Facebook.

Renseignements:

Emily O’Connor Responsable des communications 514-288-5134 x8866 / 647-500-4230 EOconnor@unicef.ca