L’UNICEF lance un appel de 1,6 milliard de dollars pour répondre aux besoins croissants des enfants touchés par la pandémie de COVID-19 | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content
Mis en ligne : 2020/05/12

NEW YORK, le 12 mai 2020 – L’UNICEF lance un appel de 1,6 milliard de dollars pour soutenir sa réponse humanitaire qui vise à aider les enfants touchés par la pandémie de COVID-19, une hausse par rapport aux 651,6 millions de dollars demandés dans un appel similaire lancé à la fin du mois de mars. Cette augmentation est attribuable aux conséquences socio-économiques dévastatrices de la maladie, et aux besoins croissants des familles. Alors que l’épidémie entame son cinquième mois, les coûts liés aux fournitures, à l’expédition et aux obligations de diligence augmentent considérablement.

« La pandémie est une crise sanitaire qui se transforme rapidement en une crise des droits de l’enfant », affirme Henrietta Fore, directrice générale de l’UNICEF. « Les écoles sont fermées, les parents sont sans emploi et les familles sont soumises à des tensions grandissantes. Alors que nous commençons à réfléchir à ce à quoi notre monde devrait ressembler après la pandémie de COVID-19, ces fonds nous aideront à répondre à la crise, à nous remettre de ses conséquences et à protéger les enfants de ses répercussions. »

L’accès aux services essentiels, comme les soins de santé et la vaccination de routine, a déjà été compromis pour des centaines de millions d’enfants, situation qui risque d’entraîner une augmentation importante de la mortalité infantile. Parallèlement, les répercussions sur la santé mentale et les conséquences psychosociales entraînées par les restrictions de déplacement, les fermetures d’écoles et l’isolement en résultant, risquent d’accroître des niveaux de stress déjà élevés, en particulier chez les enfants vulnérables.

Selon une analyse de l’UNICEF, quelque 77 % des enfants de moins de 18 ans dans le monde, soit 1,8 milliard d’enfants, vivent dans l’un des 132 pays où des restrictions en matière de déplacement ont été mises en place en raison de la COVID-19.

Les facteurs de risque en matière de violence, de maltraitance et de négligence sont en hausse chez les enfants vivant dans des endroits où les déplacements sont restreints, et le contexte socio-économique se dégrade. Les filles et les femmes sont davantage exposées à la violence sexuelle et sexiste. Bon nombre d’enfants réfugiés, migrants et déplacés à l’intérieur de leur propre pays et de rapatriés sont privés de services et de protection, et sont de plus en plus exposés à la xénophobie et à la discrimination.

« Compte tenu des répercussions de la pandémie observées dans les pays dotés de systèmes de santé bien développés, nous sommes préoccupés par les incidences qu’elle aura sur les pays dont les systèmes sont plus faibles et les ressources, limitées », souligne Mme Fore.

L’UNICEF concentre ses mesures de lutte contre la pandémie dans les pays qui connaissent déjà des crises humanitaires, en s’efforçant à la fois de prévenir la transmission du virus et d’atténuer les dommages collatéraux pour les enfants, les femmes et les populations vulnérables, en veillant particulièrement à ce qu’ils aient accès à des soins de santé, à des aliments nutritifs, à de l’eau et à des services d’assainissement, à une éducation et à une protection.

L’UNICEF a reçu à ce jour 215 millions de dollars américains pour soutenir sa réponse à la pandémie. Tous fonds supplémentaires aideront l’UNICEF à consolider les résultats déjà atteints, notamment les réalisations suivantes :

  • Plus de 1,67 milliard de personnes ont reçu des messages de prévention liés à la COVID-19 sur le lavage des mains et la bonne façon de tousser et d’éternuer.
  • Plus de 12 millions de personnes ont reçu des fournitures essentielles dans les domaines de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène.
  • L’UNICEF a expédié plus de 6,6 millions de gants, 1,3 million de masques chirurgicaux, 428 000 masques N95, 291 000 blouses, 13 000 lunettes de protection, 63 500 visières de protection, 200 concentrateurs d’oxygène et 34 500 tests de diagnostic pour la COVID-19, afin d’aider 52 pays à lutter contre la pandémie.
  • Près de 80 millions d’enfants ont bénéficié d’un enseignement à distance ou à domicile.
  • Plus de 10,9 millions d’enfants et de femmes reçoivent des services de santé essentiels dans des établissements soutenus par l’UNICEF.
  • Plus de 830 000 enfants, parents et proches aidants bénéficient de services communautaires en matière de santé mentale et de soutien psychosocial.
Remove this and add your HTML markup here.
Mots-clés populaires :

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF est le plus important organisme humanitaire dans le monde axé sur les enfants. Nous travaillons dans les endroits les plus durs du monde pour offrir une protection, des soins de santé, des vaccins, une éducation, des aliments nutritifs, de l’eau potable et des systèmes d’assainissement de l’eau. En tant que membre des Nations Unies, nous sommes présents dans plus de 190 pays et territoires, un rayonnement unique qui nous permet d’être sur le terrain pour aider les enfants les plus défavorisés. Bien que l’UNICEF fasse partie du système des Nations Unies, son travail, qui consiste à sauver des vies, dépend entièrement de contributions volontaires. Visitez unicef.ca et suivez-nous sur Twitter et Facebook.

Renseignements:

Emily O’Connor Responsable des communications 514-288-5134 x8866 / 647-500-4230 EOconnor@unicef.ca