Skip to main content
UNICEF Canada Close

Objectif : 5 000 nouveaux bienfaiteurs et bienfaitrices

Avec votre courriel, vous pouvez aujourd’hui nous aider à mobiliser le soutien de la communauté internationale afin de répondre aux besoins les plus pressants des enfants. Partout dans le monde, des enfants vivent dans des conditions désespérées. Ils sont confrontés à des problèmes, comme l’insécurité alimentaire, le manque d’eau potable, des conditions de vie précaires et le manque d’accès à des soins médicaux. Chaque voix compte, et nous avons besoin de la vôtre.

Bilan Innocenti 13 de l’UNICEF : L’équité pour les enfants

Rapport 2016 de l’UNICEF sur le bien-être chez l’enfant

Lancé en 2016, le Bilan Innocenti 13 de l’UNICEF : L’équité pour les enfants mesure les écarts en matière d’inégalité du bien-être chez l’enfant dans les pays les plus riches. L’indice des inégalités entre les enfants de l’UNICEF révèle dans quelle mesure les pays riches permettent à leurs enfants les plus défavorisés d’accuser du retard comparativement à l’enfant « moyen » dans les aspects que sont la santé, l’éducation, le revenu et la satisfaction à l’égard de la vie.

À quel rang se classe le Canada?

Classé 26e sur 35 pays, le Canada est l’une des sociétés les plus inégales pour les enfants et les jeunes. Au cours de la dernière décennie, certains des écarts dans la santé, l’éducation et d’autres aspects de leur vie se sont creusés, tandis que d’autres sont restés stables ou se sont améliorés. Dans les « Jeux olympiques » internationaux du bien-être chez l’enfant, il n’y a pas tant de choses à célébrer, mais le podium n’est pas hors de portée.

Les débats incessants sur les inégalités de revenu et de pauvreté au Canada ont largement négligé les conséquences que ces inégalités ont pour les enfants. Dans le rapport intitulé L’équité pour les enfants : le défi du Canada, nous montrons que l’expérience de l’inégalité des enfants est amplifiée. Les pays riches qui affichent d’importantes inégalités ont tendance à avoir des enfants en moins bonne santé, un degré moindre de satisfaction à l’égard de la vie et un moins grand nombre d’enfants qui réussissent leurs études. Mais les inégalités limitent le potentiel des enfants globalement, et pas seulement de ceux qui accusent le plus de retard. Si nous réduisons les écarts entre les enfants au milieu et ceux au bas de l’échelle, nous devrions améliorer le bien-être général de tous les enfants au Canada.

Les prochaines étapes

Il existe des politiques et des mesures claires que le Canada peut prendre pour à la fois réduire les écarts et améliorer le bien-être de tous les enfants. Le Canada est sur la bonne voie : investir plus tôt et davantage dans les enfants, effectuer un meilleur suivi et une meilleure collecte de données, et mettre en place des politiques qui favorisent des services et des résultats équitables pour tous les enfants nous permettra d’établir un équilibre.

EN SAVOIR PLUS

Bilan Innocenti 13 de l’UNICEF
Document canadien d’accompagnement
Infographe relatif au Canada
Le point de vue des jeunes
Bureau de recherche Innocenti de l’UNICEF – documents de travail
Passer le mot sur les médias sociaux : #FairnessforChildren

 

DANS LES MÉDIAS

Communiqué de presse sur le Bilan Innocenti 13

AUTRES SOURCES D’INFORMATION

Growing Up Unequal: enquête mondiale 2016 sur les comportements des jeunes d’âge scolaire
Rapport canadien sur l’enquête de 2016
Miles Corak
Income Inequality: The Canadian Story