Ayat, l’enseignante | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

 

Après avoir été forcée de quitter l’école au deuxième cycle du primaire, Ayat, âgée de 12 ans, a décidé d’apprendre à lire et à écrire à son frère, sa sœur et son cousin.

En raison de la violence, Ayat et sa famille ont fui leur domicile à Ar-Raqqa et ont cherché refuge à Ein Issa, un camp au milieu du désert. Plus de 8 000 personnes, dont la moitié sont des enfants, vivent maintenant dans ce camp de fortune, dans des conditions extrêmement précaires.

« Chaque fois que nous entendions des bruits de combat, j’attrapais mon frère et ma sœur, et nous allions nous blottir dans le couloir de notre maison », explique Ayat en se rappelant les expériences terribles qu’elle a vécues.

De retour à Ar-Raqqa, en raison des combats, des attaques et des restrictions imposées à l’éducation, la plupart des enfants n’avaient pas vu l’intérieur d’une salle de classe depuis près de quatre ans.

AyattheTeacher.jpg

« J’ai décidé d’aider mon frère, ma sœur et mes cousins à apprendre les bases que j’avais acquises en arabe et en anglais. Ils sont très jeunes et apprennent vite », ajoute-t-elle. « Je leur apprends à écrire l’alphabet arabe et les chiffres anglais. »

« Je veux leur apprendre pendant qu’ils sont jeunes, car l’apprentissage est plus facile à cet âge », continue Ayat, qui rêve de retourner à l’école.

L’UNICEF finalise les préparatifs pour installer dix centres d’apprentissage temporaires dans des tentes, afin de permettre aux enfants qui vivent dans le camp de poursuivre leurs études. L’organisme soutient également six espaces adaptés aux enfants établis dans des tentes, où les enfants reçoivent une aide psychosociale et participent à des activités récréatives et éducatives qui les aident à surmonter leurs traumatismes. Pour aider les enfants comme Ayat à retourner a l'école, cliquez ici.