Cinq façons de lutter contre le racisme et l’injustice | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

Article de Sarah Ferguson pour UNICEF États-Unis

Alors que des manifestants pacifiques partout en Amérique du Nord s’opposent à la brutalité policière et aux mauvais traitements systémiques infligés aux Noirs, UNICEF Canada condamne le racisme sous toutes ses formes.

Depuis plus de 70 ans, l’UNICEF aide les enfants pris dans des conflits. Chaque enfant, chaque jeune mérite de grandir en ayant la possibilité d’être en sécurité et de réussir. La discrimination, la violence et le racisme causent de graves préjudices, perturbent les communautés et laissent des cicatrices durables chez les enfants et leur famille.

Nous avons toujours cru au pouvoir de la citoyenneté planétaire pour lutter contre ces préjugés. Voici comment vous et votre famille pouvez aider :

1. ÉCOUTEZ ET AMPLIFIEZ LA VOIX DES PERSONNES DE RACE NOIRE

Prêtez attention à ce que disent les personnes qui subissent chaque jour le racisme. Partagez leur histoire avec vos proches.

2. DÉNONCEZ LE SECTARISME ET LE DISCOURS HAINEUX

Au cours des dernières années, le discours haineux a augmenté de façon inquiétante aux États-Unis. Si vous voyez quelque chose dans les réseaux sociaux ou dans un journal qui reflète des préjugés, ajoutez un commentaire ou écrivez une lettre à la rédaction pour faire comprendre aux autres que les propos intolérants sont désobligeants et déplacés.

Si vous entendez quelqu’un raconter une blague à caractère raciste, intervenez et dites-lui que les stéréotypes ne sont pas inoffensifs. Expliquez à vos enfants qu’ils devraient eux aussi se sentir libres d’intervenir. L’utilisation de « l’humour » pour normaliser des idées dangereuses et perpétuer des stéréotypes n’a rien de drôle.

3. ENSEIGNEZ AUX ENFANTS LA COMPASSION, L’ÉQUITÉ ET LES DROITS DE LA PERSONNE

Les préjugés et la haine ne viennent pas naturellement. Ce sont des comportements acquis qu’il est possible de changer. Le racisme est une pathologie transmise socialement dont les effets négatifs à long terme sur la santé et le développement des enfants et des jeunes ont été documentés par l’American Academy of Pediatrics.

Alors, donnez le bon exemple. Parlez régulièrement des inégalités et du racisme à vos enfants. Expliquez-leur que le racisme est un système discriminatoire qui existe depuis longtemps dans notre pays. Tout être humain a le droit de se sentir en sécurité, d’être valorisé et traité de façon juste. Si nous voulons régler le problème, nous devons en parler en toute transparence, et nous devons nous montrer vigilants au quotidien. 

4. DÉFENDEZ LES PERSONNES VICTIMES DE HARCÈLEMENT ET INTERVENEZ S’IL N’EST PAS DANGEREUX DE LE FAIRE

Si vous voyez une personne se faire harceler ou attaquer physiquement, il est important de lui venir en aide si vous pouvez le faire en toute sécurité. Montrez votre présence en tant que témoin. Établissez un contact visuel avec la personne attaquée et demandez-lui si elle veut de l’aide. N’aggravez pas la situation. Lorsque le public fait preuve de solidarité, les personnes intolérantes perdent leur pouvoir. La violence verbale et physique est inacceptable et ne devrait pas être tolérée. Tout le monde mérite d’être traité avec dignité et compassion.

5. SOUTENEZ LES ORGANISMES DE DÉFENSE DES DROITS DE LA PERSONNE

La façon dont les enfants intériorisent la violence envers les personnes de couleur est une question de droit de l’enfant. Le racisme systémique est une question de droit de l’enfant. L’UNICEF appuie et défend les droits de l’enfant activement depuis sa fondation en 1946, et sait que tous les enfants méritent de grandir dans un environnement sûr et sain. Les enfants exposés à la discrimination, au racisme et à la violence ont besoin de notre soutien maintenant.


Mots-clés populaires :
Région géographique :