COVID-19 : conseils aux familles pour une alimentation saine, simple, et abordable | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

La pandémie de maladie à coronavirus (COVID-19) bouleverse la vie des familles dans le monde entier. Les écoles et les services de garde étant fermés, de nombreux parents se retrouvent bloqués pendant toute la journée à la maison, à jongler avec la garde des enfants, le travail à temps plein et d’autres responsabilités connexes. Savoir quoi faire à manger peut être un autre défi quotidien. Pour compliquer encore plus les choses, les réactions de panique chez les acheteurs, entraînant des ruptures d’approvisionnement, signifient que certains aliments peuvent à présent être difficiles à trouver.

D’autre part, de nombreuses personnes se sont retrouvées au chômage ou sont privées de revenus, et pour ces dernières, l’achat de produits alimentaires représente un défi financier supplémentaire. Naturellement, de nombreux parents cherchent à acheter des plats préparés et des aliments transformés pour nourrir leur famille rapidement et à un moindre coût. Toutefois, il existe de meilleures solutions tout aussi pratiques, abordables et saines.

Voici cinq façons pour vous aider à nourrir vos enfants avec des aliments nutritifs et variés qui favoriseront leur croissance et leur développement tout en leur permettant d’acquérir de saines habitudes alimentaires.

1. CONTINUEZ À CONSOMMER DES FRUITS ET DES LÉGUMES

En période de confinement, il peut être difficile d’acheter, de conserver et de cuisiner des légumes frais, comme les déplacements en dehors de la maison sont limités pour tous. Toutefois, dans la mesure du possible, il est important de veiller à ce que les enfants consomment toujours beaucoup de fruits et de légumes. Chaque fois que vous pouvez vous procurer des produits frais, faites-le.

En plus de pouvoir être consommés frais, les fruits et les légumes peuvent aussi être congelés; ils conservent d’ailleurs la plupart de leurs nutriments et de leur saveur. Pour que les légumes se gardent plus longtemps, il suffit de préparer une grande quantité de soupe, de ragoût ou d’autres plats. Cela aura aussi l’avantage de vous donner différentes options de repas pour plusieurs jours. Ces plats peuvent également être congelés, si possible, puis rapidement réchauffés.

2. OPTEZ POUR LES LÉGUMES SECS OU EN CONSERVE LORSQUE VOUS NE DISPOSEZ PAS DE PRODUITS FRAIS

Il est toujours conseillé d’utiliser en priorité des produits frais, mais lorsqu’il est impossible de s’en procurer, il existe plein d’autres solutions toutes aussi saines, et faciles à entreposer et à préparer.

Les haricots et les pois chiches en conserve, qui sont très riches en nutriments, peuvent être gardés pendant des mois, voire des années, et peuvent être intégrés aux repas de mille et une façons.

Les poissons gras en conserve, comme les sardines, le maquereau et le saumon, sont riches en protéines, en acides gras oméga 3 et contiennent plein de vitamines et de minéraux. Ils peuvent être utilisés froids dans des sandwichs, des salades ou des plats de pâtes, ou encore cuits dans le cadre d’un repas chaud.

Les légumes en conserve, comme les tomates, contiennent généralement moins de vitamines que les produits frais, mais ils constituent une option de rechange intéressante lorsque les produits frais ou les légumes surgelés sont difficiles à trouver.

Les produits secs, comme les haricots secs, les légumineuses, à savoir les lentilles et les pois cassés, et les céréales, comme le riz, le couscous ou le quinoa, constituent également des options nutritives et durables qui sont savoureuses, abordables et rassasiantes. Les flocons d’avoine cuits dans du lait ou de l’eau peuvent être une excellente option de petit-déjeuner et être rehaussés de yaourt, de morceaux de fruits ou de raisins secs.

3. FAITES UNE PROVISION DE COLLATIONS SANTÉ

Les enfants ont souvent besoin de prendre une collation ou deux pendant la journée pour maintenir leur niveau d’énergie. Plutôt que de leur donner des friandises ou des collations salées, proposez-leur des aliments plus sains, comme des noix, du fromage, du yaourt de préférence non sucré, des morceaux de fruits frais ou des fruits séchés, des œufs durs ou d’autres aliments sains disponibles localement. Ces aliments sont nutritifs, plus rassasiants, et ils leur permettent d’acquérir de saines habitudes alimentaires, qu’ils conserveront tout au long de leur vie.

4. LIMITEZ LA CONSOMMATION D’ALIMENTS HAUTEMENT TRANSFORMÉS 

Bien que l’utilisation de produits frais ne soit pas toujours possible, essayez de limiter la quantité d’aliments hautement transformés dans votre panier d’épicerie. Les repas tout prêts, les collations emballées et les desserts ont souvent une teneur élevée en gras saturés, en sucres et en sel. Si vous achetez des aliments transformés, regardez l’étiquette et essayez de privilégier les produits plus sains contenant moins de gras, de sucres et de sel. Essayez également d’éviter les boissons sucrées et buvez plutôt beaucoup d’eau. L’ajout de fruits ou de légumes dans l’eau, comme du citron, du citron vert, des tranches de concombre ou des petits fruits, est un excellent moyen de la parfumer.

5. CUISINER ET MANGER : UNE PARTIE DE PLAISIR AU QUOTIDIEN POUR TOUTE LA FAMILLE

Cuisiner et manger ensemble est un excellent moyen de créer des habitudes saines, de renforcer les liens familiaux et de s’amuser. Faites participer vos enfants à la préparation des repas, là où c’est possible. Les plus jeunes sont tout à fait capables de laver ou de trier les denrées alimentaires, tandis que les enfants plus âgés peuvent s’acquitter de tâches plus compliquées et aider à mettre la table.

Essayez d’établir, si possible, des heures de repas à heure fixe pour toute la famille. De telles structures et habitudes peuvent aider à réduire le niveau d’anxiété des enfants pendant la situation actuelle. 

+ 6. CONSEILS EN HYGIÈNE ALIMENTAIRE

Bien qu’il n’y ait actuellement aucune preuve de transmission de la maladie à coronavirus (COVID-19) associée aux aliments ou aux emballages alimentaires, il est possible que des personnes soient infectées en touchant une surface ou un objet contaminé par le virus, puis en touchant leur visage. Le risque le plus élevé est toutefois lié à un contact étroit avec d’autres personnes en faisant son épicerie ou lors de la réception d’une commande d’épicerie. Comme toujours, il est essentiel d’avoir de bonnes pratiques d’hygiène lorsqu’on manipule les aliments pour éviter de contracter une maladie d’origine alimentaire.

Retirez tout emballage inutile et jetez-le dans une poubelle munie d’un couvercle. Les boîtes de conserve peuvent être nettoyées avec un désinfectant avant d’être rangées ou ouvertes. Tout de suite après, lavez-vous les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes, ou utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool.

Lavez soigneusement à l’eau courante les produits non emballés, comme les fruits et les légumes.

Conseils généraux en hygiène alimentaire

  • Lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes, avant de préparer quelque aliment que ce soit. 
  • Utilisez des planches à découper distinctes pour préparer la viande et le poisson crus.
  • Faites cuire les aliments à la température recommandée.
  • Gardez si possible les denrées périssables au réfrigérateur ou au congélateur et faites attention aux dates de péremption des produits.
  • Efforcez-vous de recycler ou de jeter les déchets et les emballages alimentaires de manière appropriée et hygiénique, en évitant l’accumulation de déchets qui pourraient attirer des parasites.
  • Avant de manger, lavez-vous les mains à l’eau et au savon pendant au moins 20 secondes et assurez-vous que vos enfants en font autant.
  • Utilisez toujours des ustensiles et des assiettes propres.