JOURNÉE MONDIALE DE LUTTE CONTRE LA POLIOMYÉLITE : L’HISTOIRE DE SAFIA | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

Lorsqu’elle vivait en Somalie, son pays natal, Safia Ibrahim a contracté la poliomyélite alors qu’elle n’avait qu’un an. La poliomyélite est une maladie virale infectieuse qui s’attaque au système nerveux central et qui peut entraîner une paralysie temporaire ou permanente. Safia a miraculeusement survécu à la maladie, mais est restée paralysée à partir de la taille.

[UNICEF Canada]

La vie après la poliomyélite

Après le déclenchement d’une guerre civile en Somalie, Safia a émigré au Canada en tant que réfugiée. Elle avait 8 ans. Déménager au Canada représentait la possibilité d’une vie meilleure pour Safia : pour la première fois, elle a été examinée par un pédiatre, a eu accès à des soins de santé complets et a reçu son premier appareil orthopédique grâce auquel elle a pu marcher seule. Ces améliorations l’ont également confrontée aux dures réalités de son handicap et aux rêves qu’elle ne serait pas en mesure de réaliser. Pendant plusieurs années, elle a connu des problèmes de santé mentale et de multiples difficultés physiques liés aux conséquences de la poliomyélite.

À l’âge adulte, après avoir eu trois enfants, Safia a décidé de tirer profit des leçons qu’elle a apprises en tant que survivante de la poliomyélite. Elle s’exprime donc ouvertement sur l'importance de la vaccination pour qu'aucun enfant, au Canada ou ailleurs dans le monde, n’ait à connaître les mêmes épreuves qu’elle a vécues. Aujourd’hui, elle est représentante spéciale en matière de vaccination auprès d’UNICEF Canada et porte-parole d’Immunisation Canada.

Tant que la poliomyélite existe, elle constitue une menace pour les enfants du monde entier.

L’éradication de la poliomyélite est une étape fondamentale vers l’amélioration de la vie des enfants les plus vulnérables du monde. Malgré des progrès incroyables – notamment la réduction de plus de 99 % du nombre de cas de poliomyélite sauvage – des milliers d’enfants n’ont toujours pas accès aux vaccins antipoliomyélitiques. De plus, le programme de lutte contre la polio se bute à de sérieuses difficultés malgré l’imminence de son éradication. En 2019, les cas de poliomyélite sauvage ont augmenté par rapport à 2018, et les flambées de poliomyélite se poursuivent dans certaines régions d’Asie et d’Afrique.

L’UNICEF joue un rôle crucial dans le programme d’éradication de la poliomyélite. En effet, l’organisme se sert de sa présence mondiale pour fournir à chaque enfant des vaccins et des services de base en matière de santé et de bien-être. Nous achetons et distribuons plus d’un milliard de doses de vaccins antipoliomyélitiques par an. Nous travaillons avec les enfants, les familles et les communautés pour promouvoir des comportements sains, accroître la confiance envers les vaccins et motiver les parents à faire vacciner leurs enfants contre la poliomyélite.

Les efforts remarquables des femmes et des hommes qui participent au programme de lutte contre la poliomyélite et l’engagement soutenu des partenaires et des donatrices et donateurs, comme le gouvernement du Canada, contribueront à faire en sorte que la maladie soit éradiquée pour de bon. Vous pouvez également participer à l’éradication de la poliomyélite en faisant des dons de vaccins antipoliomyélitiques dès aujourd’hui.