Nouvelle étude : Mère heureuse, bébé en santé | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

AllerGen vient tout juste de publier les résultats d’une étude qui examine le lien entre le stress vécu par une mère et la santé immunitaire de son bébé.

Cette étude (en anglais) révèle que lorsqu’une mère a éprouvé de la détresse, à la fois pendant et après la grossesse, son nourrisson était trois fois plus susceptible d’avoir un système immunitaire affaibli (niveaux réduits d’un anticorps important dans l’intestin du nourrisson). L’étude démontre également que l’allaitement peut aider à protéger les nourrissons des effets du stress maternel sur leur système immunitaire.

Cette étude émane de l’étude CHILD (Canadian Healthy Infant Longitudinal Development Study) menée auprès de 3 500 enfants canadiens et leur famille à compter d’avant leur naissance jusqu'à ce qu’ils soient en âge d'aller à l'école et même plus tard, qui visait à identifier les principales causes de l’asthme, des allergies et d’autres maladies chroniques. Ces familles ont fait un merveilleux cadeau à la population canadienne.

Cette étude a permis de faire avancer la réflexion en ce qui concerne la santé des enfants. Les conclusions découlant de ces travaux ont des répercussions dépassant largement l’objectif de réduction des maladies infantiles chroniques, puisqu’elles révèlent que bon nombre de résultats en matière de santé et de bien-être des enfants sont sensibles à l'incidence de variables intimement liées.

UNICEF Canada fait partie du groupe consultatif de l’étude CHILD pour le partage des connaissances. Les décideurs seront-ils à l’écoute des nouvelles percées et agiront-ils en conséquence en améliorant les politiques et les programmes? Les parents seront-ils plus ou moins confus sur la façon de fournir à leurs enfants un meilleur départ dans la vie? 

Heureusement, cette nouvelle étude traite de certaines solutions de base qui ont une incidence importante sur un éventail de maladies, comme le rôle de l’allaitement. Au Canada, l'initiative Hôpitaux amis des bébés lancée par l'OMS et l’UNICEF est un moyen éprouvé d’appuyer l’allaitement.

Quelles autres mesures peuvent-être mises en place pour aider les mères à diminuer leur niveau de stress pendant et après la grossesse et ainsi contribuer à améliorer la santé de leur nourrisson?

1. Améliorer le congé parental. La recherche démontre que le congé parental a une incidence importante sur le stress vécu par les parents ainsi que sur l’allaitement. Le Canada a pris des mesures fondamentales au cours de la dernière année en améliorant la durée et la flexibilité du congé parental et en élargissant l’admissibilité aux prestations pour proches aidants d’enfants. Les proches aidants sont souvent plus susceptibles de faire davantage de tâches ménagères et d’atténuer le stress vécu par la mère. Or, bon nombre de parents demeurent surmenés parce qu’ils ne sont pas admissibles au congé parental ou parce que les prestations sont loin de répondre à leurs besoins financiers. Des études d’envergure internationale indiquent que les parents vivant dans des pays qui offrent davantage de ressources et de soutien social aux familles sont plus heureux.

2. Faire preuve d’initiative en matière d’éducation à la petite enfance. Nous devons tout simplement investir dans la qualité des services d’éducation et de soins de la petite enfance offerts à tous les enfants, et ce, dans l’intérêt public. Un nouveau rapport évalue les progrès réalisés et met en lumière les domaines dans lesquels des efforts supplémentaires sont nécessaires. Les programmes de développement de la petite enfance de qualité offrent un soutien en matière d’allaitement et favorisent la réduction de l’anxiété chez les parents ainsi que plusieurs autres avantages pour les enfants et la société.

Si ces constatations semblent mettre la barre très haute, il est bon de savoir que d’autres pays qui appliquent déjà ces recommandations obtiennent d’excellents résultats au chapitre de la santé des enfants. Ce sont des mesures qui bénéficient tant aux parents qu’aux enfants.

Grâce à pareilles initiatives, nous aurons tout lieu de nous réjouir lors de la Journée internationale du bonheur, qui a été célébrée tout récemment. Nous ne devrions pas attendre les résultats d’autres études CHILD pour améliorer les choses.


Mots-clés populaires :
Région géographique :