L’UNICEF présente ses plans pour transporter jusqu’à 850 tonnes de vaccins contre la COVID-19 chaque mois | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content
Mis en ligne : 2020/12/18

NEW YORK, le 18 décembre 2020 – L’UNICEF pourrait potentiellement transporter jusqu’à 850 tonnes de vaccins contre la COVID-19 tous les mois en 2021, si de telles quantités de vaccins devenaient disponibles, selon une nouvelle évaluation. C’est plus du double du poids moyen de vaccins transporté par l’UNICEF chaque mois.

Cette évaluation s’inscrit dans le cadre des efforts déployés par l’UNICEF pour diriger l’achat et la distribution des vaccins contre la COVID-19 au profit de 92 pays à revenu faible et intermédiaire pour le compte du mécanisme COVAX, en collaboration avec l’Organisation panaméricaine de la Santé (OPS).

« C’est une entreprise colossale et historique », affirme Henrietta Fore, la directrice générale de l’UNICEF. « L’ampleur de la tâche est titanesque, et les enjeux n’ont jamais été aussi élevés, mais nous sommes prêts à relever le défi. »

Dans le cadre de cette évaluation, l’UNICEF a examiné les capacités mondiales de fret aérien et les axes de transport afin de mieux comprendre les défis associés à la distribution des vaccins contre la COVID-19 en 2021. Selon ses conclusions, les compagnies aériennes commerciales seront à même de livrer des vaccins dans la quasi-totalité des 92 pays à revenu faible et intermédiaire qui font partie des 190 économies à participer au mécanisme COVAX, pour un coût pouvant s’élever à 70 millions de dollars américains d’après les estimations.

Après avoir comparé les volumes de vaccins estimés avec les axes commerciaux et les lignes de fret à travers le monde, l’UNICEF a conclu que la capacité en matière de fret aérien serait suffisante pour assurer des livraisons couvrant 20 % de la population dans la plupart des 92 pays concernés. Les vaccins contre la COVID-19 devraient principalement être expédiés à l’aide des capacités existantes en matière de vols commerciaux et de fret aérien, mais des vols charters ou d’autres solutions de transport pourraient toujours être nécessaires pour certains petits pays et d’autres pays difficiles d’accès. L’UNICEF collabore avec des compagnies aériennes et le secteur de la logistique au sens large afin de donner la priorité à la livraison des vaccins contre la COVID-19 dans le monde entier.

Les capacités locales en matière de chaîne du froid en vue du stockage des vaccins dans certains pays à revenu faible et intermédiaire font partie des principaux défis associés au déploiement des vaccins contre la COVID-19. L’UNICEF, l’OMS et Gavi, l’Alliance du vaccin ont élaboré une note d’orientation sur l’approvisionnement et la logistique afin d’aider les pays à concevoir une stratégie d’approvisionnement pour recevoir, stocker, distribuer et gérer les vaccins contre la COVID-19 et les produits connexes. Étant donné les plages de températures de stockage des vaccins contre la COVID-19, les pays continueront de former les logisticiens et les agents de santé à la manière de conserver les vaccins aux bonnes températures.

Dans le cadre d’un programme lancé en 2017, avec le soutien de Gavi, l’UNICEF continue de procéder à l’achat et de soutenir l’installation de 70 000 réfrigérateurs afin d’assurer la chaîne du froid dans les pays à revenu plus faible d’ici à la fin de l’année 2021, ce qui facilitera le déploiement des vaccins contre la COVID-19 qui doivent être conservés à des températures comprises entre 2 degrés et 8 degrés Celsius. Près de la moitié de ces réfrigérateurs fonctionneront à l’énergie solaire.

L’UNICEF, l’OMS et Gavi s’attachent également à aider les pays à préparer et à élaborer des plans nationaux de déploiement et de vaccination en vue du déploiement à grande échelle des vaccins contre la COVID-19. Actuellement, les pays continuent de surveiller leur préparation par rapport à des étapes clés, qui incluent l’accélération des autorisations réglementaires et la mise en place de stratégies visant à surveiller l’innocuité des vaccins.

En outre, l’UNICEF s’est réuni cette semaine avec plus de 300 spécialistes des achats de vaccins dans le monde, notamment des représentants gouvernementaux, afin d’explorer des stratégies d’achat et de déploiement des vaccins contre la COVID-19 et de renforcer les systèmes règlementaires et les chaînes d’approvisionnement.

Le financement est essentiel. L’UNICEF a lancé un appel de 410 millions de dollars américains afin d’aider les pays à s’approvisionner en vaccins, en traitements et en outils de diagnostic en 2021. Par ailleurs, l’organisation estime qu’il existe un déficit de financement de 133 millions de dollars américains pour couvrir les opérations logistiques nationales de vaccination et l’équipement nécessaire au respect de la chaîne du froid dans les 92 pays les plus pauvres.

« L’arrivée imminente de vaccins contre la COVID-19 approuvés par le monde entier nous laisse entrevoir des signes d’espoir. Cependant, à lui seul, le vaccin ne nous permettra pas de voir la lumière au bout du tunnel », affirme Henrietta Fore. « Les pays ont besoin d’un soutien technique et financier immédiat pour renforcer leurs capacités en matière de chaîne du froid et de chaîne d’approvisionnement, pour former les agents de santé et pour lutter contre la désinformation et susciter la confiance à l’égard des vaccins auprès des communautés. En l’absence d’un financement et d’un soutien immédiats, beaucoup de pays parmi les plus pauvres risquent encore d’être laissés pour compte. »
 
######


À propos de COVAX

COVAX est le pilier « vaccins » du Dispositif pour accélérer l'accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT). Il est codirigé par la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI), Gavi, l’Alliance du vaccin, et l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), qui travaillent en partenariat avec les producteurs de vaccins des pays développés et des pays en développement ainsi qu’avec l’UNICEF, la Banque mondiale, des organisations de la société civile et d’autres acteurs. COVAX est la seule initiative mondiale à œuvrer avec les gouvernements et les fabricants afin de garantir que les vaccins contre la COVID-19 seront rapidement disponibles dans le monde entier, pour toutes les économies, quels que soient leurs moyens financiers. 

Remove this and add your HTML markup here.
Mots-clés populaires :

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF est le plus important organisme humanitaire dans le monde axé sur les enfants. Nous travaillons dans les endroits les plus durs du monde pour offrir une protection, des soins de santé, des vaccins, une éducation, des aliments nutritifs, de l’eau potable et des systèmes d’assainissement de l’eau. En tant que membre des Nations Unies, nous sommes présents dans plus de 190 pays et territoires, un rayonnement unique qui nous permet d’être sur le terrain pour aider les enfants les plus défavorisés. Bien que l’UNICEF fasse partie du système des Nations Unies, son travail, qui consiste à sauver des vies, dépend entièrement de contributions volontaires. Visitez unicef.ca et suivez-nous sur Twitter et Facebook.

Renseignements:

Emily O’Connor Responsable des communications 514-288-5134 x8866 / 647-500-4230 EOconnor@unicef.ca