Selon l’UNICEF, au moins 10 millions d’enfants font face à une grave sécheresse dans la Corne de l’Afrique | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content
Mis en ligne : 2022/04/22

NAIROBI, le 22 avril 2022 – L’UNICEF prévient que le nombre d’enfants qui font face à de graves conditions de sécheresse dans la Corne de l’Afrique a augmenté de plus de 40 pour cent en l’espace de deux mois. De février à avril, le nombre d’enfants qui subissent les effets de la sécheresse, notamment la faim aiguë, la malnutrition et la soif, est passé de 7,25 millions à au moins 10 millions.

L’UNICEF a révisé son appel de fonds d’urgence qui est passé de 119 millions de dollars à près de 250 millions de dollars pour refléter les besoins croissants dans la région. Seulement 20 pour cent des fonds ont été reçus.

Plus de 1,7 million d’enfants en Éthiopie, au Kenya et en Somalie ont besoin d’un traitement urgent contre la malnutrition sévère aiguë. S’il ne pleut pas dans les semaines à venir, ce nombre passera à 2 millions.

« Si nous n’agissons pas maintenant, nous assisterons à une avalanche de décès d’enfants dans quelques semaines. La famine est imminente », a déclaré Mohamed M. Fall, le directeur régional de l’UNICEF pour l’Afrique de l’Est et l’Afrique australe.

La situation d’urgence climatique dans la Corne de l’Afrique est la pire sécheresse que la région ait connue en 40 ans. Trois saisons sèches consécutives ont entraîné la fuite de centaines de milliers de personnes de leur domicile, tué de vastes étendues de bétail et de cultures, aggravé la malnutrition et augmenté le risque de contracter des maladies. En Somalie, plus de 81 000 personnes risquent de souffrir de la famine d’ici la fin juin s’il ne pleut pas pour une quatrième saison des pluies consécutive, si les prix des aliments continuent d’augmenter fortement et si l’aide humanitaire n’est pas renforcée.

Au cours des deux derniers mois dans la Corne de l’Afrique :

  • Le nombre de familles sans accès fiable à de l’eau potable a presque doublé, passant de 5,6 millions à 10,5 millions.
  • Le nombre de personnes considérées comme étant en situation d’insécurité alimentaire est passé de 9 millions à 16 millions.
  • Le nombre d’enfants non scolarisés est resté stable à 15 millions, ce qui est un niveau inquiétant. Mais 1,1 million d’enfants supplémentaires risquent d’abandonner l’école, et des milliers d’établissements scolaires n’ont déjà pas accès à de l’eau.

L’UNICEF est à pied d’œuvre dans toute la région pour apporter une aide essentielle à la survie, y compris des traitements contre la malnutrition sévère aiguë et un accès à de l’eau potable et à des services de santé. En collaboration avec ses partenaires, l’UNICEF apporte une aide essentielle aux familles, comme des transferts en espèces, pour maintenir les enfants à l’école et les protéger des mauvais traitements et de l’exploitation.

« Nous devons agir maintenant pour sauver la vie des enfants, mais aussi pour protéger leur enfance. Des enfants perdent leur maison, leur éducation et leur droit de grandir à l’abri du danger. Ils méritent l’attention de la communauté internationale, et ce, dès maintenant », a ajouté Mohamed M. Fall.

#####

Remove this and add your HTML markup here.
Mots-clés populaires :

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF est le plus important organisme humanitaire dans le monde axé sur les enfants. Nous travaillons dans les endroits les plus durs du monde pour offrir une protection, des soins de santé, des vaccins, une éducation, des aliments nutritifs, de l’eau potable et des systèmes d’assainissement de l’eau. En tant que membre des Nations Unies, nous sommes présents dans plus de 190 pays et territoires, un rayonnement unique qui nous permet d’être sur le terrain pour aider les enfants les plus défavorisés. Bien que l’UNICEF fasse partie du système des Nations Unies, son travail, qui consiste à sauver des vies, dépend entièrement de contributions volontaires. Visitez unicef.ca et suivez-nous sur Twitter, Instagram et Facebook.

Renseignements:

Laurence Bodjrenou
Responsable en chef des communications
lbodjrenou@unicef.ca
514 288-5134 ext 8426 / 514-232-4510