Prendrez-vous 12 secondes pour sauver la vie d’un nouveau-né? Skip to main content

À Sounkala, au Mali, Kadidia Sangaré, 37 ans, et son mari, Bokolon Koné, 48 ans, ont accueilli leur bébé Nahawa le 26 février 2018.  La petite fait partie des 30 millions de bébés qui sont nés chaque année et qui nécessitent des soins spécialisés ou intensifs. Nahawa est née une semaine plus tôt que prévu et ne pesait que 2,6 livres.

Kadidia et Bokolon vivent dans le village de Sounkala, dans la commune de Yiridougou. Ils gagnent leur vie en cultivant le riz et le sésame, et cherchent parfois de l’or. Nahawa est le dixième enfant de Kadidia. Ses quatre premiers bébés étaient mort-nés et un autre est décédé après avoir contracté le tétanos; Kadidia n’était pas vaccinée. Lors de ses quatre dernières grossesses, et lorsqu’elle portait Nahawa, elle n’a pas non plus eu de consultations. Si elle en avait eues, elle se serait fait vacciner.

Pour chaque enfant, plusieurs premières

Mettons fin aux décès évitables chez les nouveau-nés

Lettre d'une mère aux leaders mondiaux

Ensemble, nous pouvons mettre fin, de notre vivant, aux décès évitables chez les nouveau-nés.

Pour sauver la vie de nouveau-nés à l’échelle mondiale, l’UNICEF demande à tous les gouvernements et les travailleurs de la santé, ainsi qu’à toutes les communautés et les familles, de faire des soins de santé universels une réalité.

Tandis que vous lisez ces lignes, 7 000 bébés qui naîtront aujourd’hui ne survivront pas aux 24 premières heures hors du ventre de leur mère. De plus, chaque année, 2,6 millions de bébés meurent avant d’avoir un mois. Les décès chez les nouveau-nés sont trop courants, et ce, même malgré les progrès effectués à l’échelle mondiale pour réduire la mortalité infantile. La naissance et les 28 premiers jours qui suivent sont les moments les plus dangereux de la vie d’un bébé.

Nous savons que le monde dispose des outils et des traitements nécessaires pour mettre fin aux décès évitables chez les nouveau-nés. Malheureusement, les secours essentiels ne se rendent toujours pas à ceux dont les besoins sont les plus criants.

Aidez-nous à mettre fin aux décès évitables chez les nouveau-nés en soutenant l’accès aux quatre priorités suivantes : 

2.5 million children treated for severe acute malnutrition

1. Des établissements de santé fonctionnels ayant de l’électricité, de l’eau courante, du savon et des couvertures.

13.6 million children vaccinated against measles

2. Des travailleurs et travailleuses de la santé qui sont formés et qui disposent des outils appropriés.

29.9 million people gained access to safe water

3. Des médicaments et du matériel essentiels à la survie, notamment des antibiotiques, des produits antiseptiques, de l’oxygène et des thermomètres.

2.8 million children accessed psychosocial support

4. Les connaissances et le soutien nécessaires afin que les mères puissent demander et recevoir des soins de santé de qualité.

En faisant un don, vous pouvez contribuer à procurer aux nouveau-nés ce qui est essentiel à leur survie :

  • Le montant de 9 $ peut aider à acheter une couverture pour bébé
  • Le montant de 28 $ peut aider à acheter une trousse pour un nouveau-né 
  • Le montant de 37 $ peut aider à acheter un sac de ventilation néonatal et un masque pour aider à réanimer un bébé.

 Votre don contribuera à soutenir les programmes de l’UNICEF qui fournissent des installations scolaires, un appui aux soins de santé, de l’eau potable et des vaccins aux nouveau-nés, aux bébés et aux enfants, dans les endroits où les besoins sont les plus grands.

Unissez vos efforts à ceux d’UNICEF Canada dès aujourd’hui afin de sauver la vie de nouveau-nés!

Lorsque vous vous joignez à UNICEF Canada, votre générosité engendre les plus grandes retombées possibles. 

De quelles façons les Canadiennes et Canadiens contribuent-ils à sauver les nouveau-nés, partout dans le monde?

En tant que plus important organisme humanitaire au service des enfants à l’échelle mondiale, l’UNICEF travaille pour chaque enfant, où qu’il soit. Nous savons que les Canadiennes et les Canadiens ont à cœur de contribuer à des initiatives qui visent à améliorer la santé des enfants, ici et partout dans le monde.

Grâce à la générosité de gens comme vous, l’UNICEF est un chef de file mondial dans le domaine de la santé infantile. Tout commence avec la collecte de données à l’échelle mondiale et les recherches qui nous permettent de découvrir des solutions concrètes. Puis, c’est la mise en œuvre d’efforts significatifs à tous les échelons de la société : l’objectif consiste toujours à réaliser des changements durables. À UNICEF Canada, nous savons que les changements sont possibles parce que les partenariats novateurs que nous avons conclus avec des particuliers, des sociétés et le gouvernement du Canada contribuent déjà de façon incroyable à changer les choses pour les nouveau-nés, leur mère et leur famille :

En Namibie, UNICEF Canada, le gouvernement du Canada et la 25équipe sauvent des nouveau-nés en formant davantage de travailleurs et de travailleuses de la santé, afin de rendre l’enregistrement des naissances plus efficace.

Au Pérou, UNICEF Canada, le gouvernement du Canada et la 25e équipe sauvent des nouveau-nés en faisant en sorte que des soins adaptés sur le plan culturel soient offerts aux femmes autochtones et à leurs enfants dans des régions isolées de l’Amazonie.

Au Kenya, au Tchad, au Pakistan, au Soudan du Sud et au Soudan, UNICEF Canada et Kiwanis Canada, en collaboration avec le gouvernement du Canada, sauvent des nouveau-nés en vaccinant plus de trois millions de femmes contre le tétanos, protégeant ainsi les nouveau-nés de cette infection bactérienne mortelle, mais évitable. À l’échelle mondiale, des progrès importants ont été effectués pour éliminer le tétanos maternel et néonatal, mais le tétanos tue toujours 34 000 nouveau-nés chaque année.

Webpage_Footer Image_UN0148803_700x368.jpg