Lorsque l’information est le seul traitement disponible | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

Avec l’apparition des premiers cas confirmés de COVID-19 au Soudan du Sud, le pays est en état d’alerte. Comme il n’existe actuellement ni vaccin ni remède, le partage d’informations sur les façons de protéger sa famille et soi-même est le seul moyen pour enrayer la propagation de la maladie.

20200319Community_engagement_Yambio_Measles_Corona10.jpg
Victoria Hayat, une des membres du personnel communautaire de l’UNICEF au Soudan du Sud, partage des informations sur divers sujets importants. [© UNICEFSouthSudan/Ongoro]

L’UNICEF dirige la campagne de communication des risques sur la COVID-19 en collaboration avec le ministère de la Santé. En utilisant le personnel existant, l’UNICEF a pu commencer rapidement à diffuser des messages essentiels à la population du Soudan du Sud.

La sensibilisation aux signes et aux symptômes est l’un des messages de base. La fièvre, la toux sèche, les difficultés respiratoires et la fatigue sont quelques-uns des symptômes les plus courants de la COVID 19.

20200319Community_engagement_Yambio_Measles_Corona06.jpg
Victoria rencontre des membres de la communauté à l’extérieur de leur domicile. [© UNICEF South Sudan/Ongoro]

L’UNICEF s’efforce de diffuser des informations au moyen d’affiches dans les lieux publics et de dépliants. Le personnel communautaire effectue également des visites à domicile, mais ne rassemble pas de grands groupes de voisins comme il le ferait en temps normal, compte tenu des mesures de distanciation sociale requises.

Parmi les autres mesures préventives partagées par le personnel communautaire, on peut mentionner l’importance de se laver fréquemment les mains avec de l’eau et du savon, la nécessité d’arrêter de serrer la main des autres, la manière de se couvrir correctement le nez et la bouche en cas d’éternuement ou de toux, et l’importance de rester chez soi en cas de symptômes de rhume ou semblables à la grippe.

20200320Community_engagement_Yambio_Measles_Corona50.jpg
Deux membres du personnel communautaire enregistrent une émission de radio dans un studio local. [© UNICEF South Sudan/Ongoro]

La radio est l’un des moyens de communication les plus importants au Soudan du Sud. Compte tenu du faible taux d’alphabétisation au pays, la communication écrite ne permet pas de joindre toute la population. Il est donc très important de pouvoir transmettre les messages oralement. De plus, de cette façon, les messages clés peuvent être facilement traduits et expliqués dans les langues locales, ce qui est capital puisqu’on compte plus de 60 langues parlées dans tout le pays.

20200319Community_engagement_Yambio_Measles_Corona30.jpg
Josephine Michael pose pour une photo à Yambio. Josephine est travailleuse sociale et elle fait partie du programme Communication pour le développement (C4D) de l’UNICEF, qui vise à promouvoir la transformation sociale et comportementale positive. [© UNICEF South Sudan/Ongoro]

L’UNICEF est très reconnaissant de la contribution de tous les travailleurs sociaux du Soudan du Sud, qui s’efforcent sans relâche de fournir aux populations des informations essentielles leur permettant de prendre de bonnes décisions pour leur santé et ultimement leur vie.


Catégories :
Région géographique :