D’une mère à l’autre : la vaccination sauve des vies! | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

Il est presque midi lorsque 20 femmes se rassemblent autour d’un poêle à bois dans une petite maison du village de Deir Hafer, dans une région rurale à l’est d’Alep, en Syrie. Beaucoup d’entre elles sont venues de villages lointains pour rendre visite à une femme : Amina.

Amina, 41 ans, qui est veuve et mère de trois enfants, est l’une des rares femmes de la région à travailler comme éducatrice en santé; elle procure aux mères des informations précieuses sur l’innocuité et l’importance des vaccins.

Bien qu’elle ait elle-même abandonné l’école en 3e année, Amina a beaucoup d’influence au sein de sa communauté.

Aidez-nous à protéger les enfants contre des maladies dévastatrices. Grâce à nos Cadeaux de survie, vous pouvez offrir à un enfant dans le besoin la possibilité de grandir en santé.

Après une accalmie de la violence en 2017, les familles ont commencé à retourner dans leurs maisons détruites dans les villages ruraux de l’est du pays, mais ont dû faire face à une grave pénurie de services, notamment en matière de santé et de vaccination. Cela a fait en sorte que la plupart des enfants ne se sont pas fait vacciner en raison de la violence, des déplacements multiples et du manque d’accès à ces services.

« Au cours de mes séances de consultation avec les femmes, j’ai constaté qu’elles manquaient d’informations sur les services publics disponibles et sur les vaccins et les services de santé dont leurs enfants ont besoin », explique Amina.

Pour s’assurer que tous les enfants des régions éloignées soient vaccinés, des travailleurs et travailleuses de la santé soutenus par l’UNICEF ont organisé des formations à l’intention de 11 femmes vivant dans sept villages de la région rurale à l’est d’Alep. Dans le cadre de ces formations, ces femmes ont appris à offrir des conseils aux mères et aux femmes enceintes sur l’importance de la vaccination afin de protéger leurs enfants contre la poliomyélite et les autres maladies évitables. Des travailleurs et travailleuses de la santé formés assistent également à ces séances avec les femmes pour s’assurer de la qualité de l’information fournie.

De nature enjouée et sociable, Amina communique des messages importants sur les soins de santé et la vaccination dans un langage simple, en utilisant des exemples concrets de la vie quotidienne des villageoises. Elle parle aux mères de l’innocuité et de l’importance des vaccins, explique le fonctionnement des vaccins et répond à leurs questions.

UNICEF/ Syria 2019/ Khudr Al- Issa
Roua, âgée de 5 ans, est vaccinée contre la poliomyélite dans le village de Deir Hafer, dans une région rurale à l’est d’Alep.

« Je donne des séances hebdomadaires aux femmes de ma ville natale et des villages voisins. Je sens que j’ai bien fait mon travail lorsqu’une mère se précipite pour vacciner ses enfants après avoir quitté ma maison », raconte Amina.

Ghazieh, 36 ans, est l’une de ces femmes. La mère de sept enfants a raconté son expérience aux autres mères présentes lors d’une séance offerte par Amina. Il y a sept ans, sa petite fille d’un mois, Yasmine, est décédée.

« Elle avait reçu ses vaccins quelques jours auparavant, j’ai donc supposé à tort que les vaccins étaient dangereux et j’ai arrêté de faire vacciner mes enfants », indique Ghazieh.

Dans le cadre de la campagne de vaccination d’une semaine contre la poliomyélite à l’échelle du pays, l’UNICEF, l’OMS et leurs partenaires ont vacciné plus de 320 000 enfants âgés de moins de cinq ans dans le gouvernorat d’Alep. Près de 800 travailleurs et travailleuses de la santé ont participé à la campagne soutenue par l’UNICEF, qui a fourni des vaccins et de l’équipement servant à la chaîne du froid, par l’intermédiaire de 50 centres de santé et de 120 équipes mobiles, grâce à une généreuse contribution de l’Office of U.S Foreign Disaster Assistance (OFDA) des États-Unis.

Les vaccins antipoliomyélitiques aident à protéger les enfants contre la poliomyélite, une maladie qui peut entraîner une paralysie invalidante ou la mort dans les quelques heures qui suivent l’infection. En offrant un Cadeau de survie, vous pouvez aider à immuniser 43 enfants.