La Petite Tirelire Orange De L’halloween Qui A Mis Fin À Une Guerre | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

Vous souvenez-vous de ces petites boîtes orange de l’UNICEF que les enfants transportaient le jour de l’Halloween? Elles ont toujours gardé l’UNICEF dans les pensées de la population canadienne à ce moment de l’année.

En tant que membre des Nations Unies, l’UNICEF a arrêté des guerres, du moins temporairement, pour que ses équipes puissent se rendre auprès des enfants dans les régions où sévissait un conflit, comme en Afghanistan, en Bosnie et au Salvador, afin de les vacciner contre des maladies potentiellement mortelles. Dans quelques cas, ces « jours de tranquillité » ont donné lieu à des cessez-le-feu plus longs et ont donné aux factions belligérantes suffisamment de temps pour décider de venir à la table des pourparlers de paix.

En tant que premier acheteur mondial de vaccins, nous procurons à 45 % des enfants âgés de moins de cinq ans les vaccins essentiels à leur survie. Nous sommes en voie d’éliminer la poliomyélite, le nombre mondial de cas de cette maladie ayant diminué de 99,9 % de 1988 à 2021. Deux types de poliovirus sauvage sur trois ont été éradiqués, et, en 2020, l’Afrique a été déclarée exempte de cette maladie. Nous sommes sur le point d’éliminer la poliomyélite de la surface de la Terre, comme cela a été le cas pour la variole il y a plus de trois décennies.

En décembre 2020, 47 des 59 pays considérés à haut risque relativement au tétanos maternel et néonatal, une maladie où les nouveau-nés infectés meurent souvent dans les jours suivant leur naissance, ont totalement éliminé cette maladie. Sans oublier que de 1999 à décembre 2020, plus de 161 millions de femmes ont été vaccinées contre le tétanos pour les protéger, elles et leurs enfants.

Dans d’autres pays, nous avons travaillé en collaboration avec les gouvernements nationaux pour réformer leur système d’éducation, obtenir des actes de naissance pour les enfants sans papiers et obtenir la liberté d’enfants soldats, afin que ceux-ci cessent de prendre part à des combats forcés et  à souffrir d’exploitation.

Ces accomplissements soulignent notre philosophie de base, à savoir « le droit d’avoir une enfance », car chaque enfant, où qu’il soit, a le droit d’avoir une enfance. Ces accomplissements signifient être là à temps plein dans plus de 190 pays avant, pendant et après une catastrophe, un conflit ou une famine, en utilisant notre statut d’organisme membre des Nations Unies pour travailler avec les gouvernements nationaux et apporter des changements durables.

Au milieu du conflit qui perdure en Syrie, l’UNICEF contribue actuellement à procurer des soins médicaux d’urgence, des vaccins, de l’eau potable, un soutien psychologique et des programmes d’apprentissage à des millions d’enfants dans ce pays et à d’autres qui vivent dans les camps pour personnes réfugiées en Turquie, en Égypte, en Jordanie, en Iraq et au Liban.

Malgré ces succès qui méritent d’être célébrés, les besoins persistent dans l’effort visant à procurer des ressources et du soutien aux enfants qui vivent dans de nombreuses régions difficiles d’accès. C’est pourquoi UNICEF Canada a relancé en 2019 sa campagne Halloween que nous avons maintenue, même pendant la COVID-19, pour que les enfants et les familles du Canada puissent participer ensemble à une activité amusante et ainsi appuyer le travail de l’UNICEF et les enfants du monde entier.

Vous ne verrez peut-être pas de petites tirelires orange à l’Halloween, mais l’équipe d’UNICEF Canada a trouvé d’autres façons amusantes de célébrer la période la plus effrayante de l’année tout en aidant les enfants du monde entier. Pour en savoir plus sur le Marchethon UNICEF de l’Halloween, et sur la façon de participer, cliquez ici. >>

 


Mots-clés populaires :
Région géographique :