Un vaccin, 39 millions d’enfants | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

En dépit de pluies intenses et d'inondations dans plusieurs provinces, la campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite au Pakistan a permis cette année de vacciner 39 millions d’enfants âgés de moins de cinq ans. Plus de 260 000 travailleurs de première ligne ayant reçu une formation à cet effet ont fait du porte-à-porte, munis d’équipement de protection individuelle pour assurer la sécurité des enfants, des proche aidants et des intervenants travaillant à l’éradication de la poliomyélite. 

Il s’agissait de la première campagne de vaccination contre la poliomyélite au pays depuis que les activités y avaient été interrompues pendant six mois en raison de la pandémie de COVID-19. Le gouvernement du Pakistan, avec le soutien de l’UNICEF, de l’OMS et de l’IMEP, a repris, en juillet, ses activités de lutte contre la poliomyélite et a lancé deux campagnes infranationales en juillet et août 2020, lorsque le nombre de cas de COVID-19 a commencé à diminuer dans le pays.

Déficit de la protection immunitaire

Après avoir relevé d’énormes défis au cours de l’année 2019, les responsables du programme de campagne nationale de vaccination contre la poliomyélite ont adopté une nouvelle stratégie en décembre 2019 et les taux de vaccinations ont considérablement augmenté pendant le dernier mois de l’année, et également en février 2020.

La suspension des activités de vaccination et les perturbations d'autres interventions en santé ont fait augmenter le nombre d’enfants non immunisés, dont près de 700 000 nouveau-nés chaque mois, soulignant un profond déficit de la protection immunitaire. L’épidémie de polio n’ayant pu alors être ralentie de façon efficace, le virus s’est répandu à de nouvelles régions.

_DSC5566.jpg
[© UNICEF/Pakistan/Mehdi Bukhari]

À l’écoute de parents préoccupés

À la fin de septembre 2020, le Pakistan signalait 74 cas de poliomyélite. Des milliers de mères, de pères et de proche aidants préoccupés par la situation ont appelé chaque jour Sehat Tahaffuz - le service d’assistance téléphonique pour la polio WhatsApp - pour poser des questions au sujet de la vaccination pendant la pandémie de COVID-19.

« Je réponds à des appels et à des messages de parents provenant de tout le pays, et je leur fournis des renseignements au sujet de la vaccination, » dit Armghan Virk, une des personnes travaillant au service d’assistance téléphonique. « La plupart d’entre eux sont préoccupés par le nombre croissant de cas de COVID-19 signalés. »

Nous continuons à recevoir des messages de parents demandant que des équipes de vaccination se rendent à leur domicile.

« Nous recevons chaque jour des milliers d’appels sur notre numéro sans frais 1166 de la part de parents [qui demandent des renseignements] au sujet des dates et des calendriers de vaccination, » dit Huma Shaukat, une des personnes responsables du service d’assistance téléphonique. « Au cours de la campagne de cinq jours en septembre 2020, nous avons enregistré 36 754 appels de parents, [dont] plus de 90 pour cent portaient sur la visite d’équipes de vaccination contre la poliomyélite. »

Mettre fin à la circulation du virus de la poliomyélite

Selon les experts, il est clair que tous les membres de la société doivent se mobiliser pour mettre fin à la vague d’infections par le virus de la poliomyélite.

« Notre programme d’éradication de la poliomyélite ne vise qu’un seul objectif : utiliser toutes les campagnes au cours des mois à venir comme occasion pour arrêter la circulation du virus de la poliomyélite dans tout le pays, » dit le Dr Rana Muhammad Safdar, coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence pour l’éradication de la poliomyélite. « Toutefois, le facteur le plus important est l’appui continu de la part des parents et de tous les segments de la société à la cause nationale de l’éradication de la poliomyélite. »

Il ajoute : « Les parents, les célébrités, les érudits religieux, les médias, le monde universitaire et la société civile – doivent tous jouer un rôle actif pour aider le gouvernement et ses partenaires à rendre accessible à tous les enfants le vaccin contre la poliomyélite, à le faire accepter davantage et à en accroître la demande. »

Au cours de la récente Campagne nationale d’immunisation qui a eu lieu en septembre, l’UNICEF et ses partenaires ont continué de soutenir les efforts nationaux visant à mobiliser et à impliquer les chefs religieux, les leaders politiques, les médias, les pédiatres et les influenceurs locaux afin qu’ils puissent communiquer avec les proche aidants, et les enfants eux-mêmes dans tout le pays. 

Après la reprise des activités de la campagne de vaccination, le programme d’éradication de la poliomyélite du Pakistan vise à lancer des campagnes nationales et infranationales de grande envergure entre octobre et décembre 2020 dans le but d’interrompre la circulation du virus de la poliomyélite dans le pays et d’éradiquer la maladie une fois pour toute. 

Le succès de la campagne nationale contre la poliomyélite au Pakistan souligne bien l’engagement du personnel de l’UNICEF sur le terrain. Tout au long de la pandémie de COVID-19, les membres de notre personnel à l’échelle mondiale ont travaillé sans relâche pour faire en sorte que chaque enfant dans leur pays respectif ait droit à une enfance, une éducation, des soins de santé, et une protection.