Une vie déracinée : l’histoire de Yar | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

Il y a de cela cinq ans, des combats ont éclaté au Soudan du Sud, forçant les gens à fuir leur domicile et à établir des colonies improvisées loin de la violence.

Environ 2,2 millions de personnes ont fui vers les pays voisins, y compris la jeune Yar, âgée de 16 ans, qui a quitté sa maison au Soudan du Sud avec sa famille pour se réfugier en Ouganda. C’était en 2015.

Au cours d’une visite sur le terrain pour les médias, Victoria Ptashnick, membre du personnel d’UNICEF Canada, a eu l’occasion de faire la connaissance de Yar, et de collaborer avec elle et plusieurs filles de son école, afin de raconter leurs histoires au moyen d’un photoreportage.

L’histoire de Yar reflète celle des autres enfants au Soudan du Sud : l’histoire de ceux qui ont fui vers d’autres pays, et l’histoire de ceux qui vivent toujours dans leur pays, mais qui sont déracinés de chez eux et qui sont souvent séparés de leur famille.

IMG_0161.jpg
IMG_0184.jpg
IMG_0187.jpg
IMG_0215.jpg
IMG_0261.jpg
IMG_0260.jpg
IMG_0294.jpg
IMG_0288.jpg
IMG_0285.jpg

Depuis 2013, l’UNICEF et ses partenaires ont réuni près de 6 000 enfants avec leur famille après avoir réussi à retracer leurs parents. L’UNICEF et ses partenaires ont également permis à 1,5 million d’enfants d’avoir accès à une éducation; contribué à la libération de quelque 3 000 enfants des forces et des groupes armés; procuré à plus de 800 000 personnes un accès à de l’eau potable; examiné plus de 1,5 million d’enfants pour dépister les cas de malnutrition; traité 630 000 enfants souffrant de malnutrition sévère aiguë; et vacciné presque six millions d’enfants.

Des millions d’enfants comme Yar, du Soudan du Sud et de pays du monde entier, ont été déracinés de chez eux. Et, bien que Yar ait pu se bâtir un nouveau foyer en Ouganda, ce n’est trop souvent pas le cas pour les enfants migrants.

Contribuez à offrir à un enfant déraciné la protection, les soins ainsi que toute l’aide et les services dont il a besoin pour s’épanouir.