Famine et crise alimentaire | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content
La vie d'enfants est en danger

La vie d'enfants est en danger

Une crise alimentaire sévit au Nigéria, en Somalie, au Soudan du Sud at au Yémen.  Vous pouvez aider.

Comment pouvez-vous aider? En faisant un don au fonds de l’UNICEF pour contrer la crise alimentaire. Votre contribution sera directement utilisée pour apporter une aide. 

La crise alimentaire met la vie de millions d’enfants en danger

Aucun enfant ne devrait mourir de faim. Après la famine au Soudan du Sud l’année dernière, les enfants de partout au pays ainsi que ceux au Nigéria, en Somalie et au Yémen font encore face à une grave pénurie alimentaire, accroissant ainsi le risque de décès causés par la famine ou des maladies évitables comme le choléra et la rougeole. Cette année, l’UNICEF prévoit venir en aide à plus de 4 millions d’enfants en leur fournissant des traitements contre la malnutrition sévère aiguë. 

Pourquoi la famine menace-t-elle ces pays?

  • des années de violence et de conflit
  • l’inflation
  • de grandes sécheresses

Les guerres et les conflits prolongés ont un effet dévastateur sur la vie de millions d’enfants et de leur famille, et contribuent à accroître le risque de famine. Les belligérants forcent les gens à quitter leur foyer, détruisent les récoltes et les moyens de subsistance, et bloquent les efforts des organismes d’aide humanitaire qui tentent de venir en aide aux populations qui ont désespérément besoin d’aide pour répondre à leurs besoins essentiels, comme avoir accès à de la nourriture et à de l’eau potable. Le conflit armé en cours et le phénomène de déplacement ont été exacerbés par la sécheresse et le manque d’eau, un système de santé affaibli et le piteux état des systèmes d'eau et d’assainissement.

Les enfants et les familles les plus touchés par la crise comprennent notamment ceux provenant de foyer déplacés, ceux qui tentent de retourner chez eux après avoir fui, ainsi que les ménages à faible revenu. De plus, les familles auparavant les plus prospères ne sont plus en mesure de s’en sortir après de nombreuses années de conflit et d’inflation. Ayant épuisé leurs actifs, ces familles sont également devenues vulnérables.

Aperçu de la situation dans chaque pays

Nigéria

La crise alimentaire au Nigéria bouleverse la vie d’un nombre croissant d’enfants et de familles. Environ 7,7 millions de personnes, dont 4,5 millions d’enfants vulnérables, ont besoin d’aide humanitaire. La pénurie de nourriture et d’eau, jumelée au conflit persistant, a entraîné un déplacement massif : on compte 1,7 million de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays dans trois états : Adamawa, Borno et Yobe. 

Somalie

La faim en Somalie touche de plus en plus d’enfants. À l’heure actuelle, 1,2 million d’enfants âgés de moins de cinq ans souffrent, ou risquent de souffrir, de malnutrition sévère aiguë. Les sécheresses et les pénuries d’eau ont également contribué à l’augmentation de maladies : des milliers de cas de diarrhée aqueuse aiguë et de choléra ont été signalés. Dans l’ensemble, 5,4 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire.

Soudan du Sud

L’état de famine au Soudan du Sud a été déclaré en février 2017 et s’est poursuivi jusqu’à la fin du mois de juin de cette même année. Depuis ce temps, les pénuries alimentaires, les sécheresses et les maladies ont touché des millions de personnes. À l’heure actuelle, 7,1 millions de personnes vivent dans l’insécurité alimentaire. Compte tenu du manque de nourriture, bon nombre d’entre eux ont fui dans les pays limitrophes, et, aujourd’hui, 2,47 millions de réfugiés sud-soudanais vivent dans les régions avoisinantes.

Yémen

La situation pour les enfants au Yémen demeure catastrophique. Plus de 22 millions de personnes, dont la moitié d’entre eux sont des enfants, ont besoin d’aide humanitaire. Jusqu’à maintenant, en 2018, l’UNICEF a traité plus de 61 000 enfants souffrant de malnutrition sévère aiguë.

Interventions de l’UNICEF dans le cadre de la crise alimentaire

Food crisis

Dans les régions touchées par l’insécurité alimentaire et les zones les plus difficiles d’accès, l’UNICEF, en collaboration avec le Programme alimentaire mondial et des partenaires, travaille pour venir en aide aux enfants les plus vulnérables qui souffrent de malnutrition sévère aiguë. Pour ce faire, des missions d’intervention rapide sont mises en œuvre et des efforts de rétablissement des services sont déployés dans les zones relativement calmes. D’autres missions sont prévues au cours des semaines à venir pour répondre à la crise alimentaire.

Il est également primordial de garantir l’accès immédiat à des services de santé de base, ainsi qu’à des traitements et à des soins adéquats pour ceux et celles ayant subi des blessures et des traumatismes causés par le conflit, et pour les enfants et les familles sous-alimentés. L’UNICEF travaille jour et nuit pour sauver des vies.  

Vous pouvez aider en appuyant les efforts de l’UNICEF en matière d’aide humanitaire

En faisant un don au fonds d’UNICEF Canada pour contrer la crise alimentaire, vous nous aidez à offrir du soutien et des fournitures là où les besoins sont les plus grands. Vous pouvez contribuer à sauver la vie d’enfants en faisant un don dès aujourd’hui.

Carte des pays les plus touchés par la crise alimentaire en Afrique :

Pays touchés
Les frontières et les noms indiqués ainsi que les désignations employées sur cette carte n’impliquent aucune approbation ou acceptation officielle de la part des Nations Unies. Les frontières définitives entre la République du Soudan et la République du Soudan du Sud n’ont pas encore été déterminées.

Dernière mise à jour : 24 juillet 2018