La situation des enfants en Syrie | UNICEF Canada : Pour chaque enfant Skip to main content

Entre avril et septembre 2019, plus de 400 000 personnes ont été forcées de quitter leur domicile dans le nord-est de la Syrie afin fuir la violence qui sévit dans le pays. Environ 160 000 personnes, incluant 70 000 enfants, ont été déplacées dans le nord-est de la Syrie depuis que les opérations militaires ont débutées au début du mois d’octobre 2019. L’UNICEF s'est efforcé de répondre en priorité aux besoins immédiats des populations les plus vulnérables grâce à des interventions vitales, en particulier dans les domaines de la santé, de l’alimentation, de l’eau, de l’assainissement, de la protection des enfants et de l’éducation.

Mohammad, 13 ans, camp de réfugiés de Karama
« Il fait très froid la nuit, nous sommes au milieu du désert et nous n’avons pas pu apporter de couvertures. Il y a aussi des scorpions. Nous avons donc toujours peur. » - Mohammad, 13 ans, camp de réfugiés de Karama

Interventions en matière d’eau et d’assainissement

Les interventions liées à l’eau sont particulièrement importantes : elles ont permis de fournir un accès à de l’eau potable à environ 13,5 millions de personnes. Depuis le début de 2019, grâce à des génératrices et à la réparation de systèmes d’approvisionnement en eau, 1,9 million de personnes sont moins à risque de contracter des maladies d’origine hydrique. L’UNICEF est venu en aide à 149 000 personnes, dont environ 62 580 enfants, en réparant les systèmes d’assainissement.

UNI217694.jpg
À Tal Tamer, deux jeunes filles remplissent un seau et des bouteilles d’eau après une livraison de l’UNICEF et de ses partenaires par camion. L’eau provient d’autres régions du Moyen-Orient. [© UNICEF/UNI217694/Hasan]

Régime de protection sociale

En outre, les programmes de transfert en espèces ont été élargis pour inclure un programme de protection sociale ciblant les enfants vivant avec un handicap et leur famille (jumelant les transferts en espèces et la gestion des cas) et des programmes de financement de démarrage ciblant les jeunes. De janvier à septembre 2019, l’UNICEF est venu en aide à 1 469 enfants vivant avec un handicap. En tout, 7 400 enfants reçoivent des transferts en espèces de façon régulière.

UNICEF Syrie a également aidé 1,6 million d’enfants à avoir accès à une éducation formelle et informelle au moyen de divers programmes, notamment la campagne Back to Learning, ainsi que des programmes de perfectionnement professionnel pour le personnel enseignant, qui sont possibles grâce au matériel pédagogique et aux manuels scolaires que nous procurons. L’UNICEF a également contribué à l’établissement d’un système d’inventaire lié à la chaîne du froid et de renouvellement des équipements s’y rapportant, afin d’assurer la sécurité des vaccins et de fournir des services de vaccination efficaces à l’échelle du pays.

UNI219064.jpg
Dans le camp de Al-Hol, dans le nord-est de la Syrie, un bébé reçoit un vaccin contre la poliomyélite dans le cadre d’une campagne d’immunisation de cinq jours à l’échelle nationale dont l’objectif est de vacciner 2,7 millions d’enfants âgées de moins de cinq ans. [© UNICEF/UNI219064/Ahmad]

Les fonds de l’UNICEF pour combler les besoins les plus fondamentaux des enfants syriens s’épuisent. L’appel de fonds n’a en effet reçu qu’un peu plus de 50 %. Des millions de vies sont en danger. Les températures chutent : l’UNICEF doit venir en aide à 578 000 enfants âgés de 14 ans et moins en leur procurant des vêtements d’hiver. Actuellement, les fonds dont nous disposons nous permettent de venir en aide à 356 000 enfants. Sans un soutien supplémentaire, 22 000 enfants devront affronter le froid seuls.

Nous avons besoin de votre aide afin de procurer à ces enfants et ces familles ce qui est essentiel pour survivre.